Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Corps flottants dans les yeux : un phénomène courant mais à surveiller

Actualités santé

Corps flottants dans les yeux : un phénomène courant mais à surveiller

[ Publié le 7 novembre 2011 ]

Les myopes et les personnes âgées connaissent bien cette impression de voir des mouches voler devant leurs yeux. Ce phénomène, appelé myodésopsie, est fréquent et généralement bénin. Toutefois, dans certains cas, il nécessite une consultation. Le point avec le Dr Jean-Luc Seegmuller, ophtalmologiste à Strasbourg.

maladie-oeil-myodesopsie_priorite_sante_mutualiste

Des nuages sombres ou des filaments se déplacent en permanence dans votre champ visuel ? Vous souffrez probablement de myodésopsie. Ces "corps flottants", ou "mouches volantes" ressemblent à des formes filamenteuses et plus ou moins opaques, qui traversent le champ visuel et deviennent plus apparentes quand vous regardez un fond clair.

S’il peut provoquer des inquiétudes, ce phénomène est, le plus souvent, sans gravité. Les myodésopsies sont courantes, notamment chez les myopes. Dans la grande majorité des cas, elles sont davantage une source d’inconfort que de trouble réel. Ces taches correspondent en fait à une forme de condensation du vitré, cette substance visqueuse et transparente située entre le cristallin et la rétine, qui représente les quatre cinquièmes de l’œil. En d’autres termes, l’oeil perçoit des résidus organiques qui projettent leur ombre sur la rétine.

"Ce phénomène est souvent une marque de l’âge", explique le Dr Jean-Luc Seegmuller, ophtalmologiste à Strasbourg. "Il survient aussi plus volontiers chez les myopes."

Ces corps flottants ne présentent en eux-mêmes aucune gravité. Toutefois, il peut arriver, rarement, qu’ils annoncent un décollement postérieur du vitré pouvant conduire à une affection de la rétine. Si vous constatez l’apparition brutale de corps flottants, ou l'accroissement soudain de leur nombre, surtout après un traumatisme ophtalmique, ou s’ils prennent "la forme d’une pluie de suie, il faut se rendre sans attendre chez un ophtalmologiste", recommande le Dr Seegmuller.

Source : interview du Dr Jean-Luc Seegmuller, 30 août 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Oeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER