Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Une association bretonne organise un "Tour régional des greffés"

Actualités santé

Une association bretonne organise un "Tour régional des greffés"

[ Publié le 12 octobre 2011 ]

Le Tour cycliste parti de Nantes le 11 octobre est d’un genre particulier. Pendant six jours, 45 coureurs amateurs vont faire le tour de la Bretagne. Leur point commun : ils ont tous bénéficié d’une greffe d’organes. L’objectif de ce tour consiste à prouver l’importance du don d’organes et de montrer que le receveur peut continuer de vivre pleinement. Reportage.

transplantation-greffe_priorite_sante_mutualiste

Mardi 11 octobre, huit heures du matin. Devant l’hôpital universitaire Laennec de Nantes, alors que le soleil se lève à peine, 45 cyclistes amateurs se sont alignés pour prendre part au "Tour des greffés". Leur point commun : tous ont bénéficié d'une greffe d'organe. Dans le peloton, les Bretons côtoient des représentants d’autres régions, et même d’autres pays. On compte ainsi huit Italiens, deux Belges et un Britannique.

Pendant six jours, ces cyclistes vont parcourir près de 600 kilomètres, de Nantes à Rennes, en passant par Vannes, Lorient, Brest, Lannion et Saint-Malo. Toutes ces villes bretonnes sont impliquées dans le don et la greffe d’organes.

Organisé par la coordination des Associations militant pour la greffe et le don d'organes en Bretagne (Amigo Bretagne), ce tour conçu comme une randonnée plus qu'une compétition est une première. L’objectif, en effet, est moins sportif que militant.  Il s'agit de sensibiliser le public au don d’organes, et notamment à la "vie d’après" la greffe.

Il y a 21 ans, André le Tutour, président de la Fédération nationale des greffés du foie et d’Amigo Bretagne, apprenait qu’il souffrait d’une maladie auto-immune. Une greffe de foie lui a sauvé la vie. "J’ai pu continuer à vivre normalement, voir grandir mes filles et mes petits enfants", raconte-t-il. C’est sous cet angle que la manifestation cycliste entend évoquer le don et la greffe : "Une greffe peut permettre de vivre, et pas seulement de survivre", fait valoir André le Tutour. "On peut faire des projets, travailler, et aussi faire du sport !"C'est dans cette optique qu'il a monté cette vaste opération de sensibilisation.

Tout le monde est invité à participer à la fête. Sur le parcours, des "arrêts citoyens" auront lieu entre les villes-étapes pour échanger sur les dons et les greffes d’organes. Dans les centres hospitaliers, des cérémonies d’hommage aux donneurs rappelleront "la beauté du geste citoyen" du don et, toute la semaine, des bénévoles tiendront des stands d’information dans les grandes surfaces, sur les lieux de collectes de sang, les marchés, les gares.

Le don d'organes en pratique
En France, la loi de bioéthique a posé la règle du "consentement présumé", c’est-à-dire qu’en principe, chaque personne est un donneur potentiel. Si vous ne souhaitez pas donner vos organes, vous pouvez vous inscrire sur le Registre national des refus, géré par l’Agence de biomédecine. Face à un donneur potentiel, une équipe médicale consulte systématiquement ce Registre et cesse immédiatement les démarches de prélèvement si son nom apparaît. Vous pouvez vous y inscrire dès l'âge de 13 ans : il suffit de remplir le formulaire puis de l'envoyer à l'Agence de biomédecine avec une photocopie de sa carte d'identité. Vous pouvez aussi changer d'avis à n'importe quel moment, en le signalant de la même manière.

Dans la pratique, en particulier quand aucune consigne n’est disponible, l’équipe médicale demande l’avis des proches. Il est donc essentiel de faire connaître votre position sur le don d’organes à votre entourage. Vous pouvez aussi affirmer votre volonté d’être donneur en demandant gratuitement votre carte.

Pour connaître les étapes, les arrêts citoyens, participer aux animations ou à la fête prévue le dimanche 16 octobre à Rennes, rendez-vous sur le site www.france-adot.org.

Source : interview d’André le Tutour, 10 octobre 2011 – www.france-adot.org, consulté le 11 octobre 2011 – Agence de biomédecine, site consulté le 12 octobre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés