Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tabac : un nouveau produit naturel pour se sevrer ?

Actualités santé

Tabac : un nouveau produit naturel pour se sevrer ?

[ Publié le 4 octobre 2011 ]

Un médicament élaboré par des chercheurs soviétiques durant la Guerre froide sera-t-il le prochain remède miracle pour s’arrêter de fumer ? C’est ce qui ressort d’une étude britannique publiée dans le New England Journal of Medicine. Il s’agit d’un produit naturel, la cytisine, extrait d’une variété d’acacia.

medicament-sevrage-cigarette_priorite_sante_mutualiste_2011-10-05_15-07-10_404

Tabex®, le produit de sevrage tabagique à base d’acacia qui vient des Soviets ! Elaboré par des chercheurs soviétiques en pleine Guerre froide, il s’agit d’un produit naturel, la cytisine, extrait d’une variété de cet arbre. Il est utilisé depuis plus de 40 ans dans les pays de l’ex-URSS à des fins de sevrage tabagique. Ces pays l’ont d’ailleurs surnommé "le faux tabac".

Une appellation tout à fait adéquate, révèle une étude britannique récemment parue dans le New England Journal of Medicine. Selon son auteur, le Pr Robert West, de l’University College de Londres, "la cytisine, extraite des graines de laburnum, est un agoniste des récepteurs α4β2. Cela signifie, en clair, qu’elle mime les effets de la nicotine sur l’organisme".

Les chercheurs ont vérifié son innocuité et testé son efficacité en menant une étude auprès de 740 participants polonais. Tous fumaient plus de dix cigarettes par jour. Durant vingt-cinq jours, la moitié des sujets a été traitée par ce produit, les autres recevant un placebo. Au bout d’un an, le taux d’abstinence tabagique observé a été de 8,4% dans le premier groupe contre 2,4% dans le second.

En plus de son efficacité apparente, les auteurs mettent en avant l’aspect "bon marché" de la cytisine. Elle peut paraître peu onéreuse, dans la mesure où le prix de ses formes génériques varie entre 5 et 17 dollars (4 à 13 euros) pour un traitement de trois à quatre semaines. D’après le Pr West, "ce produit est si bon marché que, même dans les pays en développement, si vous avez de quoi fumer, vous avez de quoi vous offrir ce produit pour arrêter".

"Un produit efficace, peu cher et naturel, c’est le rêve ! Du moins sur le papier", réagit le Dr Claude Guillaumin, président de France Réseau des addictologues comportementalistes et tabacologues (Fractal), qui ne connaissait pas ce substitut. En effet, en pratique, plusieurs zones d’ombre persistent. "Les traitements de substitution nicotinique sont déjà chers, mais leur prix varie du simple au double, voire au triple, selon les officines", déplore-t-il. Peut-être en sera-t-il de même pour la cytisine, malgré son faible coût de base.

Le Pr Peter Hajek, qui dirige l’unité de recherche sur la dépendance au tabac à l’hôpital universitaire Queen Mary de Londres, est également intéressé mais estime qu’il faudrait mener "des essais cliniques plus larges et des comparaisons avec des produits validés" avant d’envisager "une mise de ce produit sur le marché européen ou américain. L’implication d’un grand groupe pharmaceutique pourrait d’ailleurs faire flamber les prix". Beaucoup de "si" à résoudre avant de pouvoir, éventuellement, trouver ce produit dans nos pharmacies.

Source : New England Journal of Medicine, 29 septembre 2011 – interview du Dr Claude Guillaumin, 3 octobre 2011 – Hôpital universitaire Queen Mary de Londres, consulté le 4 octobre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER