Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rougeole en France : une campagne pour promouvoir la vaccination

Actualités santé

Rougeole en France : une campagne pour promouvoir la vaccination

[ Publié le 13 octobre 2011 ]

Une épidémie de rougeole sévit en France depuis 2008. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recensé 14.000 malades depuis janvier 2011, soit plus de la moitié des cas enregistrés en Europe. Devant l’ampleur de ce phénomène, le gouvernement lance enfin une campagne d'information spécialement destinée au grand public.

rougeole-vaccination_priorite_sante_mutualiste

Branle-bas de combat contre la rougeole en France ! Le gouvernement lance une campagne d’information et de sensibilisation du public à cette maladie. Il était temps. L’épidémie est en constante progression depuis 2008, et plus de 14.000 cas ont été recensés depuis janvier 2011. Soit la moitié des cas de rougeole déclarés dans la zone Europe, qui regroupe 53 Etats, a récemment souligné l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Presse écrite et audiovisuelle, tracts, Internet : le dispositif semble, cette fois, à la hauteur de la situation. Après la création du site Internet www.info-rougeole.fr en juillet 2011 et une campagne menée en direction des professionnels de santé, les autorités sanitaires s’adressent cette fois à la population. Les messages sont principalement destinés aux plus de 15 ans, qui représentent plus de la moitié des malades enregistrés en 2010 et sont plus touchés que les autres populations par les complications graves de cette pathologie.

"Une campagne radio déclinée en presse et sur le web débutera mi-octobre et 130.000 tracts seront distribués dans des établissements d’enseignement supérieur", annonce l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) sur son site.

Plus de complications chez les jeunes adultes
Depuis les premières manifestations de l’épidémie en 2008, la France a déclaré, au total, 22.000 cas de rougeole. Il n’y en avait eu que 47 en 2007. C'est dire si l'épidémie est virulente. Cela s’explique par la forte contagiosité de la rougeole. Une personne infectée peut contaminer quinze à vingt sujets non vaccinés et n'ayant jamais eu cette maladie. Le virus se transmet très facilement par voie aérienne, par les postillons, la toux et les éternuements, mais aussi par le contact des mains ou avec tout objet contaminé par des sécrétions en provenance du nez ou de la gorge. Un téléphone, par exemple.

La rougeole n'est pas toujours une maladie bénigne : elle entraîne fréquemment des complications. Dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) consacré à cette pathologie, l’Institut national de veille sanitaire (InVS) avait indiqué qu’au total, vingt-six encéphalomyélites – inflammation du système nerveux central – et plus de 800 pneumonies graves ont été observées. La rougeole a également causé dix décès et, depuis 2008, près d’un tiers des malades ont été hospitalisés.

Le vaccin, efficace et sûr
Une solution fiable existe pourtant pour s’en protéger. Le vaccin ROR – contre la rougeole, la rubéole et les oreillons – est efficace et bien toléré. Il ne fragilise ni les enfants, ni les adultes. Les effets secondaires sont peu fréquents et bénins : une fièvre et des rougeurs sur la peau dans les jours qui suivent la vaccination. L’assurance-maladie prend totalement en charge le vaccin pour tous les enfants, jusqu'à 17 ans inclus, et le rembourse à 65% à partir de 18 ans.

La vaccination ROR nécessite deux doses : la première à 12 mois (ou 9 mois quand l'enfant fréquente une crèche) et la seconde entre 13 et 24 mois. Il n’est pas nécessaire de procéder à d’autres rappels par la suite. Toutes les personnes nées depuis 1980 et n’ayant jamais eu la rougeole devraient vérifier qu’elles ont bien reçu leurs deux doses et, si nécessaire, faire un rattrapage. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant.

Source : ministère du Travail, de l'Emploi, de la Santé – InVS – Inpes, 13 octobre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Rougeole , Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER