Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pratique sportive : de plus en plus de blessures au genou chez les jeunes

Actualités santé

Pratique sportive : de plus en plus de blessures au genou chez les jeunes

[ Publié le 21 octobre 2011 ]

Jeunes sportifs, attention à vos genoux ! Plusieurs scientifiques s’inquiètent de l’augmentation des lésions liées à la pratique sportive. Une étude américaine a montré qu’au cours des dix dernières années, les blessures des ligaments et des ménisques ont augmenté de plus de 400%.

accident-sport-football_priorite_sante_mutualiste

Les accidents sportifs représentent 20% des événements de la vie courante impliquant un recours aux urgences, soit environ 900.000 cas chaque année. Parmi ces blessés, un tiers sont des jeunes de moins de 14 ans. Selon l’Enquête permanente sur les accidents de la vie courante pour la période 2004-2005, plus de deux accidents sportifs sur cinq surviennent lors de la pratique d’une activité collective, dont 70% rien que pour le football. Les blessures observées touchent principalement les chevilles et les genoux.

Dès 2010, l’Académie nationale de médecine avait interpellé les pouvoirs publics et les Français sur ce sujet. Une étude américaine confirme l’importance grandissante du nombre de lésions aux genoux, en particulier chez les jeunes sportifs.

Le Dr Todd Lawrence est chirurgien orthopédique à l’hôpital pour enfants de Philadelphie. Avec son équipe, il a répertorié l’ensemble des interventions concernant les genoux – ligaments, ménisques – et les tibias, réalisées au sein de l'établissement entre 1999 et 2011. Leur étude a porté principalement sur trois types de blessures liées à la pratique sportive : les arrachements méniscaux, les ruptures ligamentaires et les fractures du tibia.

Les médecins ont constaté que le nombre des opérations concernant les deux premières pathologies a augmenté, respectivement, de 14% et 11,4% par an sur la période étudiée. Les fractures du tibia ont, quant à elles, évolué dans une moindre mesure, d’environ 1% par an.

"Nous ignorons les causes de cette augmentation spectaculaire du nombre d’opérations des genoux", indique le Dr Lauwrence. Il évoque "les progrès de la chirurgie, qui pourraient davantage inciter à opérer, un meilleur diagnostic qu’auparavant et la spécialisation de plus en plus précoce des jeunes sportifs, liée à une fréquence de pratique plus élevée". Si les deux premiers facteurs sont plutôt positifs, le dernier se révèle plus préoccupant.

Le Dr Lawrence s’inquiète également des conséquences que ces opérations peuvent avoir sur de jeunes organismes. "Les procédures de reconstruction sont souvent complexes", indique-t-il. "Par ailleurs, un grand nombre des opérés reprennent le sport au même niveau qu’avant leur blessure."

Sa conclusion : "Même si nous ne pourrons jamais empêcher tous les accidents, les chiffres plaident en faveur de campagnes de prévention ciblées sur les populations à risque."

Source : American Academy of Pediatric National Conference and Exhibition, Boston, 16 octobre 2011 - InVS, enquête permanente sur les accidents de la vie courante pour la période 2004-2005, consulté le 16 octobre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER