Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pollution à l'ozone : vers de plus en plus de morts en Europe ?

Actualités santé

Pollution à l'ozone : vers de plus en plus de morts en Europe ?

[ Publié le 4 octobre 2011 ]

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les bouleversements climatiques seraient à l’origine de 140.000 décès supplémentaires chaque année dans le monde depuis 1970. Soit un total, à ce jour, de 5.740.000 "morts climatiques". Et d’après des médecins suédois qui se sont projetés jusqu’en 2050, ce ne serait qu’un début.

route-embouteillage-polution-ozone_priorite_sante_mutualiste

Près de six millions de "morts climatiques" : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), c’est le tribut payé aux bouleversements climatiques et à la pollution depuis 1970. Le Pr Bertil Forsberg et ses collègues de l’université d’Umeå (Suède) vont plus loin : ils ont étudié les conséquences, jusqu’en 2050, de la pollution atmosphérique à l’ozone.

Ce type de pollution constitue un facteur aggravant connu des crises d’asthme et augmente le risque d’infarctus du myocarde. Elle a également été associée à des pics de mortalité, notamment dans des zones urbaines d’Amérique du Nord. A partir de modèles mathématiques, le Pr Forsberg explique que "dans les décennies à venir, la pollution à l’ozone va continuer à impacter la mortalité et la morbidité".

En Europe, les pays les plus concernés par ces bouleversements seront la Belgique, l’Espagne, le Portugal et la France. "D’après nos calculs, d’ici à 2050, vous connaîtrez une augmentation de la mortalité liée à ce changement climatique, de l’ordre de 10 à 14% ", avertit-il. Pour être épargné par les conséquences de cette pollution à l’ozone, il serait ainsi préférable de gagner "les pays nordiques, où la mortalité associée à ces changements devrait diminuer".

L’ozone est un polluant hautement oxydatif. "C’est un indicateur de la pollution photo-oxydante", explique le ministère de l’Ecologie sur son site Internet. "Il est le résultat de réactions chimiques, sous l’effet de la lumière solaire, entre plusieurs polluants précurseurs, principalement les oxydes d’azote et des composés organiques volatils."

Sur le plan sanitaire, les conséquences varient selon le niveau d’exposition, le volume d’air inhalé et la durée de l’exposition. Les plus sensibles sont les enfants, les personnes âgées, les asthmatiques et les insuffisants respiratoires.

Source : envoyé spécial de Destination santé © au congrès de l’European Respiratory Society, Amsterdam, 24-28 septembre 2011 – ministère de l’Ecologie, site consulté le 27 septembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Pollution

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER