Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La ménopause, un bouleversement hormonal bénin mais à surveiller

Actualités santé

La ménopause, un bouleversement hormonal bénin mais à surveiller

[ Publié le 10 octobre 2011 ]

La ménopause est un phénomène normal dans la vie d’une femme, qui signe la fin de ses capacités reproductives. Elle peut parfois entraîner des symptômes désagréables, voire des troubles osseux, cardiovasculaires ou neurologiques. Le point avec le Dr Christian Jamin, gynécologue à Paris.

femme-menaupose_priorite_sante_mutualiste

Bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, douleurs diffuses : ce sont les principaux symptômes de la ménopause. Autrement dit, de la fin des menstruations, qui correspond à l'arrêt des sécrétions hormonales d'origine ovarienne. "La disparation des hormones féminines - oestrogènes et progestérone - entraîne un syndrome dit climatérique", explique le Dr Christian Jamin, gynécologue à Paris. C’est cela qui entraîne les symptômes désagréables dont près d’un tiers des femmes souffrent au point d'en être gênées dans leur vie quotidienne.

La ménopause proprement dite survient autour de 50 ans. "Nous considérons qu'une ménopause normale apparaît entre 40 et 58 ans", précise le Dr Jamin. "Mais les premiers signes, comme les bouffées de chaleur, peuvent intervenir dix ans avant." Avant 40 ans, les médecins parlent de ménopause précoce. Elle ne concerne qu’environ 1 % des femmes.

"Une chose peu connue, c'est que la baisse brutale de la fertilité survient en moyenne dix ans avant la ménopause", expose le Dr Jamin. "C'est pourquoi, vers 40 ans en moyenne, une femme verra sa fertilité diminuer. Quant à une femme ménopausée à 40 ans, elle aura éprouvé des difficultés à concevoir dès l'âge de 30 ans."

Gare aux complications
Bénigne et normale en elle-même, la ménopause entraîne plusieurs risques pour la santé des femmes. Elle augmente d’abord le risque d'ostéoporose, car elle provoque un déséquilibre entre la formation et la destruction de l'os. A peu près 40% des femmes ménopausées présenteront des fractures liées à l'ostéoporose.

"Le deuxième problème est d'ordre cardiovasculaire", indique le Dr Jamin. "Toute sa vie, la femme est relativement protégée grâce à ses hormones. Après la ménopause, elle doit faire face à une augmentation des facteurs de risque, comme le cholestérol." C’est pourquoi "son niveau de risque cardiovasculaire rejoint alors, voire dépasse, celui des hommes."

Enfin, "des arguments font penser que la ménopause s'accompagne aussi d'une augmentation du risque de développer la maladie d'Alzheimer", conclut le Dr Jamin. Autant de bonnes raisons pour continuer, même après la ménopause, à surveiller votre état de santé.

Source : interview du Dr Christian Jamin, 16 septembre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Andropause , Ménopause

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Peur de prendre du poids avec la ménopause ?

Nos diététiciennes vous conseillent.

En savoir plus