Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Inquiétante augmentation des résistances aux antibiotiques en France

Actualités santé

Inquiétante augmentation des résistances aux antibiotiques en France

[ Publié le 27 octobre 2011 ]

La majorité des patients souffrant d’une bactérie résistante aux antibiotiques ont été contaminés lors d’un séjour à l’étranger. Toutefois, l’Institut de veille sanitaire (InVS) alerte les hôpitaux et les laboratoires d’analyses sur l’augmentation des contaminations "à domicile" par certaines de ces bactéries. Le nombre de cas a nettement augmenté depuis 2009.

hopital-batiment

Les entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC), des bactéries très résistantes aux antibiotiques, seraient-elles en train de coloniser les hôpitaux français ? Une étude de l’Institut de veille sanitaire (InVS) met en évidence une augmentation "très nette" de leur fréquence. Le nombre d’épidémies hospitalières impliquant des EPC est encore limité en France, si on le compare à celles qui sont observées dans d’autres pays. Toutefois, soulignent les auteurs, "les tendances récentes confirment une nette progression sur les deux dernières années".

Ainsi, "à ce jour, 104 épisodes de ce type ont été signalés par des établissements de santé et/ou des laboratoires experts. On compte 6 épisodes signalés en 2009, 28 en 2010 et 62 sur les neuf premiers mois de 2011", commente l’InVS sur son site. Au total, ces flambées ont touché 249 patients et causé 51 décès.

Dans 73% des cas, un lien avec un séjour à l’étranger a pu être retrouvé. Les pays les plus souvent cités sont la Grèce, le Maroc et l’Inde. Dans ce cas de figure, les bactéries les plus fréquemment en cause sont Klebsiella pneumoniae et Escherichia coli.

Les auteurs s’inquiètent de "l’augmentation de la proportion d’épisodes sans lien retrouvé avec un pays étranger". Ils représentent 27% des cas, contre 21% lors du précédent bilan effectué en juin 2011. "Cette évolution récente suggère un début de diffusion autochtone de ces EPC, qui peut être favorisée par une reconnaissance parfois difficile de ces souches."

L’InVS met donc en garde les établissements de santé et les laboratoires de biologie médicale. Il les appelle à  "rester vigilants devant tout isolement au laboratoire d’une entérobactérie suspecte d’être productrice de carbapénémase, même en l’absence de notion de rapatriement ou de séjour à l’étranger".

Source : Institut de veille sanitaire (InVS), 20 octobre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Antibiotique , Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus