Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Du sucre dans le tabac : une saveur plus douce, une addiction plus dure

Actualités santé

Du sucre dans le tabac : une saveur plus douce, une addiction plus dure

[ Publié le 26 octobre 2011 ]

L’association 60 millions de consommateurs et le Comité national de lutte contre le tabagisme (CNCT) dénoncent l’adjonction de sucre dans certains produits du tabac, en particulier dans les versions à rouler ou à mettre dans les narguilés. Cet ajout pourrait favoriser l’addiction en rendant le goût du tabac plus agréable.

tabac-jeunes

L’industrie du tabac est prête à tout pour attirer de nouveaux consommateurs. Le Comité national de lutte contre le tabagisme (CNCT) et la revue 60 millions de consommateurs se sont penchés sur la composition des produits du tabac. Ils dénoncent l’ajout de sucre dans certains produits, en particulier les tabacs à rouler, à pipe et à narguilé. Ce sucre est destiné à adoucir le goût du tabac, mais aussi à favoriser l’addiction, estiment-ils.

Les deux organismes ont analysé en laboratoire la composition de vingt produits du tabac, notamment les cigarettes, les tabacs à rouler, à pipe et à narguilé, et les cigarillos. Les cigarettes respectent bien le décret du 30 décembre 2009 qui interdit l’ajout d’édulcorants et limite la teneur en arômes de vanille et d’éthylvanilline. Toutefois, "le seuil fixé n’est pas un seuil sanitaire et, malheureusement, ce décret n’interdit pas aux fabricants de cigarettes et de tabac de continuer à vanter les arômes de confiserie de leurs produits", déplorent-ils.

De plus, cette législation ne s'applique pas au tabac à rouler. Résultat : "Dans quatre tabacs à rouler et à pipe, les taux de sucre flirtent avec les 10%" cinq fois plus que la limite autorisée pour les cigarettes, souligne 60 Millions de Consommateurs. Pire : ce taux monte jusqu’à 37% pour certains tabacs à narguilé. Par ailleurs, si les édulcorants sont interdits sur le papier entourant le filtre des cigarettes, il n’en est pas de même pour le papier du tabac à rouler. "Du saccharinate de sodium a été retrouvé sur certains de ces papiers ", précisent les organismes.

Plus de 7% des étudiants roulent leurs cigarettes et, avec la hausse du prix des produits tabagiques, "la consommation de tabac à rouler ne cesse de progresser : elle est passée de 5.000 à plus de 8.000 tonnes en une vingtaine d’années", relève le magazine. Or, deux tiers des tabacs à rouler analysés contenaient des arômes adoucissants. L’association 60 millions de consommateurs et le CNCT appellent donc à "une réglementation qui concerne l’ensemble des produits du tabac et pas seulement les cigarettes". Ils souhaitent aussi "interdire l’utilisation de tout type d’arôme destiné à rendre les produits plus attractifs et imposer une plus grande transparence dans l’étiquetage".

Source : 60 Millions de Consommateurs et CNCT, 24 octobre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER