Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Contre les poux, utilisez des antiparasitaires adaptés à vos enfants

Actualités santé

Contre les poux, utilisez des antiparasitaires adaptés à vos enfants

[ Publié le 13 octobre 2011 ]

Lutter contre les poux, oui, mais pas n’importe comment ! L’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) s’alarme de l’utilisation, sur des enfants notamment, d’antiparasitaires destinés aux animaux. Une pratique aussi dangereuse qu’inadaptée.

poux-priorite_sante_mutualiste

Utiliser un antiparasitaire à usage vétérinaire pour venir à bout des poux de ses enfants ? Cette pratique, d’apparence saugrenue et évidemment contre-indiquée, est pourtant assez répandue pour que l’Agence nationale de sécurité de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) diffuse une note d’information à ce propos.

En effet, cette administration de médicaments vétérinaires à un enfant, ou à un adulte, est à la fois inadaptée et dangereuse. "Ces produits ont obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) délivrée en fonction d’une évaluation bénéfice/risque se rapportant à l’espèce animale de destination", souligne l’Anses. "Les études toxicologiques et cliniques qui fondent cette évaluation ne prennent en compte que la physiologie et les problèmes pathologiques des animaux concernés." La plupart de ces produits indiquent également les risques pour l’homme, mais c’est seulement pour établir le mode d’emploi spécifique de leur utilisation dans le cadre d’une application chez l’animal.

Les enfants ne sont pas des bêtes
En aucun cas, "un traitement antiparasitaire, insecticide ou acaricide destiné aux animaux de compagnie ne doit être administré à un humain, a fortiori un enfant", martèle l’Anses. Aussi, en cas d’infestation par des poux, utilisez des traitements adaptés à l’homme, en tenant compte de l’âge de votre enfant. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou à votre pharmacien. Ils vous dirigeront vers des insecticides qui appartiennent à la famille des pyréthrinoïdes. Présentés sous forme de lotions ou de shampoings, ils sont efficaces, modérément toxiques et faciles à utiliser.

Ces produits s’appliquent généralement sur les cheveux secs, avec un temps de pose variant entre quinze et trente minutes selon l’âge de l’enfant et les spécifications de l’antiparasitaire. Les cheveux seront ensuite soigneusement rincés, puis coiffés avec un "peigne à poux" très fin pour débarrasser le cuir chevelu des lentes – les œufs des poux, qui ressemblent à de minuscules grains de riz cru. Pour une efficacité optimale, ce traitement doit être répété quotidiennement pendant une semaine à dix jours.

Après avoir assaini les cheveux de toute la famille, pensez aux vêtements, aux accessoires de coiffure et à la literie. Les poux peuvent en effet se glisser dans les bonnets, les cols, les oreillers ou les brosses à cheveux, et peuvent survivre un peu plus de deux jours sans hôte. Un lavage à 60°C permettra de décontaminer tous ces objets.

Source : Anses, 10 octobre 2011 – Prescrire, août 2011/Tome 31, N°334, page 59-60
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER