Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Compléments alimentaires : avis médical recommandé

Actualités santé

Compléments alimentaires : avis médical recommandé

[ Publié le 12 octobre 2011 ]

La consommation de compléments alimentaires de toutes sortes pourrait, selon une étude américaine, être associée à un risque accru de décès chez les femmes après 60 ans. C’est pourquoi vous devriez obtenir l’aval de votre médecin traitant avant d’y recourir. Explications.

complement-alimentaire_priorite_sante_mutualiste

Cocktails multivitaminés, acide folique, fer, cuivre : les compléments alimentaires ont le vent en poupe. Toutefois, leur effet sur la santé pourrait bien ne pas être toujours bénéfique. Une équipe américaine suggère que la consommation de ces produits pourrait être associée à un risque accru de décès chez les femmes, après la soixantaine.

Les auteurs soulignent que la consommation de compléments alimentaires a considérablement augmenté aux Etats-Unis depuis l’an 2000. A tel point que chez certains sujets, en particulier des personnes âgées, ces produits constitueraient la principale source de nutriments au quotidien, devant les fruits et les légumes. Une pratique non dénuée de risques.

L’équipe du Pr Jaako Mursu, de l’université du Minnesota à Minneapolis, a utilisé les données recueillies auprès de 38.772 femmes âgées, en moyenne, de 61,6 ans. Grâce à des questionnaires adressés en 1986, 1997 et 2004, les chercheurs ont pu évaluer la consommation de compléments contenant des vitamines et des minéraux chez ces femmes.

Entre 1986 et 2004, près de 15.600 femmes incluses dans cette étude sont décédées, soit plus de 40% d’entre elles. Parallèlement, la consommation de compléments alimentaires a explosé. En 1986, plus de 62% des personnes interrogées déclaraient en consommer, alors qu'elles étaient plus de 75% dans ce cas en 1997 et 85% en 2004.

Pas d’effet délétère pour les supplémentations en calcium
Après avoir écarté d’autres facteurs de risque, les auteurs ont constaté que certains de ces suppléments étaient associés à un risque accru de mortalité. Ce serait en particulier le cas des cocktails multivitaminés, de la vitamine B6, de l’acide folique, du fer, du magnésium, du zinc et du cuivre.

Des résultats inquiétants mais peu surprenants : une précédente étude, menée au Canada, avait montré qu’un excès d’acide folique pouvait augmenter le risque de développer certains cancers, notamment colorectaux. Inversement, et sans proposer d’explication au phénomène, les auteurs de cette étude avaient constaté qu’une complémentation en calcium semblait réduire le risque de mortalité.

"Quoi qu’il en soit, nous ne voyons que peu de justifications à l’utilisation généralisée de compléments alimentaires", concluent les auteurs américains. "Nous recommandons donc qu’ils soient utilisés pour des raisons purement médicales, comme dans le cas de carences symptomatiques en micronutriments." Mieux vaut donc toujours envisager ce type de supplémentation avec un médecin formé à la micro-nutrition.

Source : Archives of Internal Medicine, 10 octobre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER