Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancer du sein : des traitements de plus en plus personnalisés

Actualités santé

Cancer du sein : des traitements de plus en plus personnalisés

[ Publié le 24 octobre 2011 ]

Le cancer du sein est de plus en plus souvent l’affaire de médecins qui se sont spécialisés dans ce type de maladie. Du diagnostic à la guérison, en passant par la manière de l’annoncer et la mise en œuvre du traitement, les explications du Dr Mario Campone, cancérologue à l’Institut de cancérologie de l’ouest René Gauducheau, à Nantes.

sein-4

Avec les progrès médicaux réalisés dans le traitement du cancer du sein, la prise en charge des patientes est de plus en plus propre à cette maladie. Certains cancérologues se sont d’ailleurs spécialisés dans cette affection. Le Dr Mario Campone, oncologue à l’Institut de cancérologie de l’ouest René Gauducheau, à Nantes, fait partie de ces spécialistes.

"Si la patiente a été adressée par son gynécologue ou un autre médecin, nous devons confirmer le diagnostic par une biopsie de la tumeur et une radiographie", explique le Dr Campone. Lorsqu’il est confirmé, une seconde consultation est menée par le chirurgien/cancérologue. "Il doit alors annoncer la maladie et présenter à la patiente son plan personnalisé de soins, c’est-à-dire les traitements qui lui sont proposés" en fonction de son âge, de son état de santé, du type de tumeur et de son étendue, précise-t-il. Ce rendez-vous est connu sous le terme de "consultation d’annonce".

Des traitements au cas par cas
En fonction des caractéristiques de la tumeur et des caractéristiques de la patiente, "nous proposons une prise en charge thérapeutique personnalisée", indique le Dr Campone. Dans 90% des cas, un traitement local est indiqué en première intention : l’ablation de la tumeur ou du sein est alors pratiquée. Une semaine plus tard, une équipe pluridisciplinaire établit si cette opération a été suffisante. "Si ce n’est pas le cas, il est parfois nécessaire de ré-intervenir chirurgicalement pour retirer, par exemple, des ganglions qui auraient pu être affectés par le cancer »." Ensuite, un traitement de chimiothérapie, de radiothérapie ou d’hormonothérapie, parfois les trois combinés, est prescrit.

"On distingue deux types de cancers du sein : les cancers métastatiques et les autres. Pour les premiers, la finalité est d’améliorer la qualité de vie des patientes, tout en l’allongeant", note le Dr Campone. "Les autres peuvent tout à fait espérer, avec les traitements actuels, guérir de leur cancer." Plus la tumeur est diagnostiquée précocement, plus le traitement aura de chances d’être efficace, d’où l’importance de la mammographie, tous les deux ans, dès l’âge de 50 ans. Si la patiente entre en rémission, "les risques de récidive sont les plus importants dans les deux ou trois premières années suivant le traitement", précise le Dr Campone. "Plus on s’éloigne de ce terme, plus le risque de rechute diminue."

Source : interview du Dr Mario Campone, 19 septembre 2011
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Cancer , Cancer sein

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

ECHANGER