Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Après un accident cardiaque, la réhabilitation passe par le sport

Actualités santé

Après un accident cardiaque, la réhabilitation passe par le sport

[ Publié le 4 octobre 2011 ]

Pour la première fois, des chercheurs américains ont démontré que la réhabilitation – ou rééducation – cardiaque permettait d’améliorer le retour à une fréquence cardiaque normale, après un exercice physique, chez les patients souffrant de maladies cardiovasculaires. Tour d’horizon.

sport-senior-salle_priorite_sante_mutualiste

Plus la fréquence cardiaque au repos est élevée, plus le risque de décès prématuré augmente. Et cela s’applique aussi bien aux patients souffrant d’une maladie coronarienne qu’aux sujets en bonne santé. Pour une majorité de cardiologues, une fréquence cardiaque au repos est jugée "élevée" si elle dépasse 70 pulsations par minute.

"Huit ans après un accident cardiaque, le risque de mortalité double chez les patients dont la fréquence cardiaque au repos est élevée", explique la Pre Leslie Cho, du Centre cardiovasculaire de Cleveland dans l’Ohio. Abaisser ce rythme permettrait donc de diminuer le risque de récidive.

Pour s’en assurer, l’équipe de la Pre Cho a pris en charge 1.070 patients souffrant de diverses pathologies cardiovasculaires. Tous ont été admis au centre pour y suivre une rééducation cardiaque. Pendant douze semaines, ils se sont astreints à un programme d’exercice assez intense : dix minutes de stretching suivies de trente à cinquante minutes d’aérobic et de quinze minutes de récupération, à raison de trois séances par semaine.

Parmi les 544 patients qui présentaient un rythme cardiaque au repos trop rapide, 41% avaient retrouvé une fréquence normale à la fin de ce travail. Ce travail prouve donc, pour la première fois, que la rééducation donne de bons résultats, sans effets secondaires.

Toutefois, il s’agit de "la forme de traitement la moins utilisée aux Etats-Unis car trop peu de médecins le recommandent à leurs patients", déplore la Pre Cho. Elle serait pourtant moins chère que les médicaments censés faire le même effet au coeur.

Source : American Heart Association, 26 septembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER