Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tuberculose : une vaste campagne de dépistage en Seine-Saint-Denis

Actualités santé

Tuberculose : une vaste campagne de dépistage en Seine-Saint-Denis

[ Publié le 22 septembre 2011 ]

Après la détection de 22 cas de tuberculose dans un quartier pauvre de Clichy-sous-Bois, l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France lance une campagne de dépistage concernant tous les habitants de ce secteur. Près de 6.000 personnes sont concernées.

rochkind_indiatb009

Une campagne contre la tuberculose d’une ampleur inédite. C’est ce qui attend tous les habitants du quartier du Chêne Pointu, à Clichy-sous-Bois (Seine Saint Denis), soit près de 6.000 adultes et enfants, à partir du 28 septembre et jusqu’au 14 octobre.

Cet été, un dépistage mené auprès de 500 habitants de ce quartier, où deux personnes sur trois vivent sous le seuil de pauvreté, a permis de repérer 22 malades atteints de tuberculose pulmonaire, dont une dizaine d’enfants, ainsi qu’une trentaine de "porteurs sains" du bacille.

L’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France, en charge de ce dépistage, précise qu’il sera "gratuit et mené sur la base du volontariat". Il s’effectuera par le biais d’examens radiographiques dans un camion qui stationnera à proximité du gymnase Paul Vaillant-Couturier, à Clichy-sous-Bois.

L’Ile-de-France, région la plus touchée
Cette situation dramatique n’est guère surprenante : depuis plusieurs années, il est notoire que l’Ile-de-France figure au premier rang des régions concernées. La région compte le nombre de cas le plus élevé de France avec 17,8 cas de tuberculose pour 100.000 habitants. Un programme spécifique de lutte antituberculeuse a été mis en place dès 2009.

L’enjeu, d’ici au lancement effectif du dépistage, est d’informer les habitants. Les services de la ville et les associations organisent des réunions en ce sens depuis plusieurs jours. Des avis en plusieurs langues doivent être distribués aux enfants et dans les boîtes aux lettres. "Il n’y a aucune raison que les gens refusent de subir un examen qui permettra de soigner les malades", estime Bernard Kirschen, délégué territorial de l’ARS. "La tuberculose se soigne très bien, sauf si elle est prise en charge trop tardivement."

Le "mal d’un autre siècle"
Parfois appelée "maladie de la pauvreté", la tuberculose était encore un problème de santé publique majeur en France, il y a 50 ans. Après avoir disparu pendant un temps, elle a fait sa réapparition parmi les populations atteintes du VIH. La tuberculose est d’autant plus dangereuse pour ces patients qu’elle "représente une porte d’entrée vers le sida", avait pointé, dès 2009, une étude de l’Institut national de veille sanitaire (InVS).

Cette maladie est provoquée par le bacille tuberculeux Mycobacterium tuberculosis (M. tuberculosis). Très contagieuse, elle se transmet d’homme à homme par la propagation de gouttelettes de sécrétions bronchiques lors de la prise de parole, d’accès de toux ou d’éternuements. Elle touche généralement les poumons mais elle peut se disséminer dans d’autres organes, et même dans les os.

Le vaccin pas obligatoire mais recommandé
Chez une personne en bonne santé, l’infection est souvent asymptomatique car le système immunitaire "emprisonne" le bacille et l’empêche de s’exprimer. Lorsqu’elle se déclare, la tuberculose pulmonaire se manifeste par une toux parfois productive ou sanglante, des douleurs thoraciques, une asthénie, un amaigrissement et des sueurs nocturnes. Si cette maladie est aujourd’hui curable, elle nécessite un traitement au long cours, à savoir des antibiotiques pendant six mois minimum.

Après avoir été obligatoire jusqu’en juillet 2007, la vaccination par le BCG n’est plus systématiquement pratiquée mais reste fortement recommandée, notamment chez les enfants considérés comme "à risque élevé". C’est le cas de ceux qui résident en Ile-de-France ou en Guyane, précise le calendrier vaccinal 2011.

Source : ARS Ile-de-France, 21 septembre 2011 – BEH, 24 mars 2009
(Destination santé ©)

Mots-clefs : Dépistage , Tuberculose

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER