Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rougeole : un rattrapage vaccinal est toujours possible

Actualités santé

Rougeole : un rattrapage vaccinal est toujours possible

[ Publié le 20 septembre 2011 ]

La dernière édition du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) fait encore une large place à l’épidémie de rougeole qui frappe la France. Malgré une certaine décroissance depuis mars, le bilan reste inquiétant. Les auteurs insistent sur la nécessité de se faire vacciner, quel que soit l'âge et en particulier avant 30 ans.

vaccin-enfant

Faut-il relancer une campagne pour la vaccination contre la rougeole ? La question se pose toujours, au vu des derniers chiffres de la rougeole en France. Pour mémoire, en 2007, les autorités sanitaires avaient signalé 50 cas. Or, la dernière édition du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) dresse un bilan inquiétant de la situation actuelle. "Depuis le 1er janvier 2008, plus de 21.000 cas de rougeole ont été déclarés en France", indiquent les auteurs. "La troisième vague épidémique a été de grande ampleur comparée aux deux vagues antérieures, avec un pic atteint en mars 2011 et une décroissance des cas depuis."

Malgré ce ralentissement relatif, le nombre de victimes reste élevé : "Pour l’année 2010, 5.071 cas avaient été notifiés dont 287 pneumopathies graves, huit complications neurologiques, et deux décès. Pour les sept premiers mois de 2011, près de 14.500 cas ont été notifiés, dont 639 ont présenté une pneumopathie grave, 15 une complication neurologique et dix sont décédés." Parmi ces derniers, sept présentaient un déficit immunitaire et ne pouvaient donc pas être vaccinés.

"Il est urgent de renforcer la vaccination des nourrissons et d’appliquer rigoureusement les mesures concernant le rattrapage vaccinal des enfants, adolescents et jeunes adultes jusqu’à l’âge de 31 ans", estime le Pr Pierre Bégué, chef du service de pédiatrie à l’hôpital Trousseau de Paris et membre de l’Académie nationale de médecine. L’assurance maladie garantit depuis octobre 2010 la gratuité du rattrapage vaccinal pour les moins de 17 ans.

"La situation actuelle est la conséquence d’une couverture vaccinale insuffisante et hétérogène, ayant conduit à la constitution progressive d’un réservoir important de sujets réceptifs", décryptent les rédacteurs du BEH. Actuellement, à l’âge de 24 mois, 89,1% des enfants ont reçu une dose mais seulement 40,6% ont eu les deux doses nécessaires. C’est loin des objectifs de couverture à atteindre pour interrompre la circulation de ce virus très contagieux, à savoir respectivement 95% pour la première dose et 80% pour la seconde. Même s’il existe un rattrapage vaccinal au-delà de cet âge, il reste insuffisant. "Les enquêtes en milieu scolaire montraient, pour la seconde dose, une couverture de 44,3% à 6 ans en 2006 et de 74,2% à 11 ans en 2005", précise le BEH.

Les rédacteurs soulignent "l’urgence de procéder au rattrapage vaccinal des enfants, adolescents et jeunes adultes, afin d’atteindre les niveaux d’immunité nécessaires pour arrêter la circulation du virus et protéger les populations vulnérables qui ne peuvent bénéficier de cette vaccination : les enfants de moins d’un an, les immunodéprimés, les femmes enceintes." Apparemment, cet appel commence à être entendu. Les données les plus récentes traduisent une augmentation des ventes de vaccins contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (ROR) depuis le mois de mai.

Source : BEH, N°33-34
(Destination santé ©)

Mot-clef : Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER