Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rentrée : aidez votre enfant à choisir son sport

Actualités santé

Rentrée : aidez votre enfant à choisir son sport

[ Publié le 2 septembre 2011 ]

La rentrée des classes est aussi celle des sports. L’occasion de mettre votre enfant à une activité physique. Athlétisme, judo, natation, tennis, football : l’offre est vaste ! Quelques conseils pour vous aider à guider votre petit sportif dans ses choix.

football-enfant--2

La rentrée scolaire est bien souvent l’occasion de s’essayer à un nouveau sport. Faut-il opter pour une discipline individuelle, comme la gymnastique, qui assouplit et tonifie, ou pour un sport d’équipe, qui facilite les premiers pas dans la vie de groupe ? La réponse appartient à votre enfant mais, en observant quelques principes généraux, vous l’aiderez à se sentir bien.

 

Laissez donc votre enfant choisir "son" sport, quitte à en essayer plusieurs. Vous préserverez ainsi sa motivation et vos relations futures. Incitez-le à panacher les disciplines : une alternance entre sports individuels et collectifs lui permettra de se confronter aux victoires et aux défaites, seul ou en équipe. Une bonne école de la vie…

 

A chaque âge son envie

Vous pouvez commencer à familiariser votre enfant avec une activité sportive dès la maternelle, autour de l’âge de 3 ans. La gymnastique, au travers de cours spécifiques de baby gym, est accessible dès l’âge de 2 ans. Cette activité "contribue au développement général des enfants sur les plans moteur, affectif et intellectuel", indique la Fédération française de gymnastique (FFG) sur son site. La natation peut, elle aussi, être débutée tôt.

 

De 6 à 12 ans, votre enfant peut se lancer dans l’apprentissage d’un sport en particulier : arts martials, tennis, football, équitation… Entre 12 et 15 ans, il sera en pleine puberté et aura besoin de se dépenser davantage. La pratique deviendra ainsi plus intense. C’est souvent à ce moment-là, s’il ne s’y est jamais confronté avant, qu’il aura envie de faire de la compétition.

 

A cet égard, le sport doit rester d’abord un jeu : l’important est que votre enfant y prenne du plaisir. Ne lui imposez pas, par exemple, de participer à des compétitions s’il n’en a pas envie.

 

Modalités pratiques

Pour inscrire votre enfant dans un club de sport et lui prendre une licence, vous devrez être en possession d’un certificat médical. Il devra être daté de moins de cent vingt jours si c’est la première fois que vous inscrivez l’enfant dans une activité, et de moins de cent quatre-vingts jours s’il s’agit du renouvellement d’une inscription.

 

Certains sports à haut potentiel traumatisant nécessitent parfois des compléments d’examen : plusieurs fédérations envisagent désormais de demander, par exemple, des radiographies de la colonne vertébrale ou des tests spécifiques.

 

Source : Ministère de la Santé et des Sports – Fédération française de gymnastique

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER