Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le goûter, bon pour les enfants mais aussi pour les grands

Actualités santé

Le goûter, bon pour les enfants mais aussi pour les grands

[ Publié le 15 septembre 2011 ]

Entre le déjeuner et le dîner, il peut s’écouler jusqu’à huit heures, voire davantage. Dans ces conditions, prendre un goûter autour de 16 heures permet de patienter sereinement jusqu’au soir. Encore faut-il savoir quoi manger, selon son âge et ses besoins. Les conseils de la Dre Hélène Poux-Aubouin, nutritionniste en Haute-Garonne.

gouter2

Si les nutritionnistes et les diététiciens s’accordent à considérer le petit-déjeuner comme le repas le plus important de la journée, pour bien des enfants, le goûter est le plus agréable. Mais il n’est pas réservé aux écoliers. Il peut également s’avérer précieux pour les adultes, afin d’éviter les grignotages ou encore d’arriver affamé au dîner ou à l’apéritif.

Le goûter participe du bon équilibre alimentaire de nos enfants. "Ils en ont besoin, car leur organisme tient difficilement plus de quatre heures sans recharge d’énergie", confie la Dre Hélène Poux-Aubouin, nutritionniste à Carbonne, en Haute-Garonne. Elle rappelle néanmoins qu’il "s’agit d’une collation et non d’un ‘vrai’ repas. Les apports doivent être modulés, par exemple en fonction du niveau d’activité physique de la journée".

Pour les adultes, "le quatre heures est une habitude venue de l’enfance plutôt qu’un réel besoin physiologique", estime-t-elle. Cependant, si vous pratiquez une activité sportive en fin de journée, ou si vous avez prévu un repas tardif, ne négligez pas ce moment qui vous aidera à recharger votre organisme en énergie avant l’effort. Vous éviterez aussi d’arriver affamé au dîner, et donc à résister à la tentation des snacks apéritifs ou des assiettes trop remplies.

Des sucres lents, un fruit, une boisson
Oubliez les viennoiseries et les paquets de biscuits : "Les sucres rapides qu’ils renferment ne vous feront pas patienter jusqu’au soir", avertit la Dre Poux-Aubouin. Ils contribuent également à la prise de poids. En revanche, "privilégiez les féculents et les sucres complexes : optez pour du pain complet ou des flocons de céréales."

"Il est également très important de s’hydrater", souligne la Dre Poux-Aubouin. "Une boisson à base d’eau chaude ou froide, en évitant les excitants comme le café ou le thé, ou un verre de lait, feront bien l’affaire. Vous pouvez également déguster un laitage peu gras comme un yaourt ou du fromage blanc."

Le goûter doit enfin permettre de parfaire votre consommation quotidienne de fruits. La banane, par exemple, s’avère idéale pour patienter jusqu’au dîner. Si vous êtes diabétique, veillez à ne pas en abuser car la banane est plus sucrée qu’une pomme, par exemple. Les fruits secs sont eux aussi une excellente source d’énergie sous un faible volume, et dans des conditions de conservation facile.

Enfin, "si cela reste occasionnel, vous pouvez agrémenter votre goûter d’un peu de chocolat ou de pâte à tartiner", conclut la Dre Poux-Aubouin. De quoi réjouir les gourmands.

Source : interview du Dr Hélène Poux-Aubouin, 12 septembre 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER