Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La motivation par l'argent scientifiquement élucidée

Actualités santé

La motivation par l'argent scientifiquement élucidée

[ Publié le 15 septembre 2011 ]

Avez-vous déjà remarqué comme la perspective d’une récompense est motivante ? Une équipe française vient de trouver l’explication scientifique de ce phénomène. La libération accrue de dopamine au niveau cérébral expliquerait que la perspective de récompenses pécuniaires améliore notre apprentissage moteur. Explications.

tirelire

La motivation par la "carotte" pécuniaire scientifiquement prouvée ! L’unité 610 de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), associée au centre de recherche de l’Institut du cerveau et de la moelle épinière, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, ont réussi à déterminer le mécanisme cérébral expliquant que la perspective de récompenses pécuniaires améliore notre apprentissage.

Pour ce faire, ces chercheurs ont soumis des volontaires à un test simple : regarder une image, sur un écran représentant cinq touches d’un clavier d’ordinateur. La consigne : appuyer le plus rapidement possible et de manière simultanée sur 3 d’entre elles. Petit à petit, un "encouragement financier", variant de 10 centimes d’euros à 10 euros selon les cas, a été introduit dans le test. Les scientifiques cherchaient ainsi à démontrer que la perspective d’une récompense pouvait jouer un rôle dans l’apprentissage moteur.

Pari gagné ! A mesure que la récompense s’élevait, les participants ont exécuté plus rapidement la tâche qui leur était demandée.

La dopamine, vecteur de l’apprentissage
"Une fois que nous avons fait ce constat, notre objectif a été de comprendre ce qui se passait au niveau cérébral" explique Mathias Pessiglione, chercheur à l’unité Inserm 610. "Nous avons émis l’hypothèse que le circuit de la dopamine pouvait être impliqué dans ces processus." La dopamine est une hormone sécrétée naturellement par certains neurones. Elle est impliquée, notamment, dans la sensation de plaisir.

Pour vérifier cette hypothèse, les scientifiques ont soumis au même exercice des patients atteints du syndrome de Gilles de la Tourette. Cette maladie neurologique entraîne des tics moteurs et vocaux involontaires, soudains, brefs et intermittents. Elle se caractérise, entre autres, par une trop forte libération de dopamine dans le cerveau. Un premier groupe, traité par des médicaments bloquant le circuit de la dopamine, a été comparé à un groupe de patients non traités. Résultat : lorsque la récompense monétaire était la plus élevée, les volontaires sans traitement ont appris à exécuter la tâche plus rapidement que ceux sous traitement.

"Ces travaux apportent la preuve scientifique que les récompenses monétaires améliorent l’apprentissage moteur chez l’homme, et que cet effet passe par une libération accrue de dopamine dans le cerveau", concluent les auteurs. Une étude que vous pourriez peut-être produire auprès de votre DRH avant toute demande d’augmentation…

Source : Revue Brain, 23 août 2011 – Inserm, 26 août 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Psychologie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus