Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Hygiène bucco-dentaire : le monde agricole à la peine

Actualités santé

Hygiène bucco-dentaire : le monde agricole à la peine

[ Publié le 13 septembre 2011 ]

Une enquête parue au Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) lance un sérieux signal d’alarme sur la santé bucco-dentaire des agriculteurs.

agriculteurs

Bilan bucco-dentaire médiocre pour les agriculteurs de 65 ans et plus ! Une enquête publiée par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) et menée auprès des affiliés au régime de la Mutualité sociale agricole (MSA) montre qu’ils ont, en moyenne, plus de la moitié des dents cariées, obturées ou absentes.

En 2008, 7.744 adhérents ou ayants-droits de la MSA se sont rendus chez un chirurgien-dentiste pour un bilan. "Le nombre moyen de dents absentes était élevé à 8,5 par patient, et leur taux de non-remplacement atteignait 32%", soulignent les rédacteurs du BEH. Plus précisément, "près de 20% des participants avaient au moins cinq prémolaires ou molaires absentes, ce qui est une gêne réelle pour la mastication". Les besoins en soins étaient aussi très élevés : 75% présentaient un défaut de détartrage, 38% un manque de soins conservateurs et 18% auraient eu besoin d’une intervention chirurgicale.

L’état bucco-dentaire des femmes s’est révélé encore plus préoccupant que celui des hommes. Elles présentaient notamment plus de dents absentes ou obturées que leurs compagnons. En revanche, elles étaient moins souvent sujettes à des comportements à risque, se brossaient plus régulièrement les dents et fumaient moins.

Les rédacteurs du BEH ont enfin noté que les comportements à risques ont été plus fréquents chez les salariés d’exploitations et de coopératives que chez les agriculteurs indépendants : plus de la moitié ne se prêtait à aucun suivi dentaire et 56% d’entre eux seulement se brossaient quotidiennement les dents.

Source : BEH N°32, 13 septembre 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER