Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tabac, hypertension et diabète abîment le cerveau

Actualités santé

Tabac, hypertension et diabète abîment le cerveau

[ Publié le 3 août 2011 ]

Le tabagisme, l’hypertension artérielle et le diabète sont des facteurs de risque cardiovasculaires bien connus. Une étude américaine montre qu’ils pourraient aussi augmenter le risque de déclin cognitif.

surpoids-tabacrev

Une étude américaine achève de condamner le tabagisme, l’hypertension artérielle non traitée, l’obésité et le diabète de type 2. Si ces facteurs de risque étaient déjà bien renseignés pour les fonctions cardiovasculaires, ils seraient également susceptibles, selon les chercheurs, d’augmenter le danger de déclin cognitif.

"Il semble que ces facteurs de risque entraînent à la fois une perte de volume et le développement de lésions au niveau du cerveau", détaillent les auteurs, une équipe mixte composée de chercheurs à l’université de Californie à Davis et de ceux de l'American Academy of Neurology. "Ils affecteraient la capacité des malades à se projeter dans l'abstrait, à faire des plans, d'activité par exemple, et à prendre des décisions."

L’étude a été menée sur 1.352 personnes exemptes de démence au début de la période de suivi, et d'un âge moyen de 54 ans au lancement de l'étude. Leur tour de taille et leur IMC ont été mesurés, leur pression artérielle et leur taux de cholestérol sanguin ont été relevés, en même temps qu'étaient menés des tests visant à diagnostiquer un éventuel état diabétique. Ces participants ont ensuite subi une imagerie par résonnance magnétique (IRM) sept ans après les tests initiaux, puis tous les dix ans.

Résultat : le développement de zones blanches et/ou de lésions vasculaires du cerveau a été plus rapide chez les participants dont la pression artérielle était supérieure à la normale que chez les autres. De plus, lors des tests fonctionnels, de planification et de prise de décision, leurs résultats ont également été moins satisfaisants que ceux des sujets normo-tendus.

Quant aux diabétiques, ils ont vu leur cerveau perdre du volume dans la zone de l'hippocampe, une zone qui joue un rôle central dans tous les processus de mémoire. Les auteurs ont observé les mêmes dégâts chez les fumeurs et les obèses.

Source : American Academy of Neurology, 1er août 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER