Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sommeil : conseils pour une rentrée des classes en pleine forme

Actualités santé

Sommeil : conseils pour une rentrée des classes en pleine forme

[ Publié le 31 août 2011 ]

Changement de rythme après deux mois de vacances : vos enfants pourraient éprouver quelques difficultés à retrouver des horaires de sommeil compatibles avec l’école. Prenez les devants pour leur assurer une bonne récupération avant le début des cours.

sommeil_enfant

Au retour des vacances, il est courant que vos enfants aient du mal à trouver le sommeil. En cause : un changement dans leur rythme de vie, un peu comme un décalage horaire. En effet, pendant les vacances, on se couche plus tard car on peut se lever plus tard. Mais quand sonne l’heure de reprendre le chemin de l’école, l’heure du réveil redevient impérativement fixe…

Prenez les devants : une semaine avant la reprise, veiller à mettre votre enfant au lit tous les soirs à la même heure. Préparez-le progressivement en lui annonçant qu'il devra bientôt aller se coucher. Attention : il ne s’agit pas d’une punition mais d’une nécessité. Si votre enfant joue dans son lit, laissez-le faire – tant qu’il ne fait pas de bruit et n’appelle pas. Le jeu fait peut-être partie de son rituel d’endormissement. Il est important de préserver ce rituel.

Pour favoriser un bon sommeil, maintenez la température de la chambre entre 18 et 20°C et aérez-la au moins dix minutes par jour. Voire davantage tant qu’il fait encore bon dehors. Evitez de donner à votre enfant des excitants – Coca, jus de fruits à la vitamine C, chocolat en quantités importantes – à partir de 16 heures. Par ailleurs, les activités sportives ne doivent pas intervenir trop tard dans la journée, et surtout pas le soir. Enfin, respectez le sommeil de votre enfant en veillant à ce qu'il ne soit pas gêné par le bruit.

Chez les petits de 1 à 4 ans, le somnambulisme et les terreurs nocturnes sont fréquents. Si le vôtre y est sujet, accompagnez-le au lit. Racontez-lui une histoire ou chantez-lui une chanson pour l’aider à s’apaiser. Trouvez des repères qui le sécurisent et respectez ses habitudes : sucer son pouce, ne pas fermer la porte, prévoir une veilleuse. En revanche, ne laissez pas s'installer de mauvaises habitudes, par exemple en le laissant commencer sa nuit dans le lit parental. Il pourrait ne plus s’en passer, or votre espace privé est aussi important que le sien.

Chaque enfant est différent des autres : ses besoins en sommeil varient en fonction de son âge, de sa constitution et de ses activités. De manière générale, un petit de 2 ans dort encore 14 heures par jour, réparties entre le sommeil et la sieste. Entre 3 et 5 ans, la sieste va progressivement disparaître et son temps de sommeil se stabilisera autour de 12 heures. Ensuite, et jusqu'à l'adolescence voire l’âge adulte, il doit dormir entre 9 et 10 heures par nuit.

Source : Christine Laouénan, La santé de mon enfant, coll. Les petits à-coups, ed. Pascal/Mutualité Française - Institut national du sommeil et de la vigilance, site consulté le 5 août 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus