Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rentrée scolaire : une bonne occasion de faire vérifier la vue de votre enfant

Actualités santé

Rentrée scolaire : une bonne occasion de faire vérifier la vue de votre enfant

[ Publié le 30 août 2011 ]

Même s'il est plutôt conseillé d'y aller avant l'été, la rentrée, c'est le moment ou jamais de vérifier que votre enfant ne souffre pas d’un trouble oculaire. Ce genre de défaut pourrait, s’il n’est pas corrigé, lui poser des problèmes, notamment scolaires, et affecter sa vie sociale. Tour d’horizon avec l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav).

yeux-enfants

Myopie, astigmatisme, strabisme, hypermétropie. Chaque année en France, 100.000 enfants pour environ 750.000 naissances viennent au monde avec l’un – ou plusieurs – de ces troubles de la vision. Dans bien des cas, il passe inaperçu… jusqu'à l'apprentissage de la lecture, autour de l’âge de 6 ans. Or, "pour préserver le capital visuel d'un enfant, il est indispensable de détecter et de corriger le plus tôt possible ses défauts visuels", indique sur son site l'Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav).

Les yeux se forment au cours du troisième trimestre de la grossesse : dès la naissance, votre enfant perçoit certains stimuli visuels. Il fixe le visage de sa mère autour du 3e jour et, à six semaines, il le reconnaît. A quatre mois et demi, votre enfant est capable de suivre des mouvements vifs et rapides et commence à savoir appréhender la distance d'un objet. A neuf mois, il commence à percevoir les détails, les couleurs franches, et discerne mieux ce qui se passe loin. A dix-huit mois, "ses fonctions visuelles sont quasiment similaires à celles d'un adulte, même s'il lui manque 4 à 6 dixièmes", précise l’Asnav. Par ailleurs, "il différencie encore mal les nuances". Enfin, entre trois et six ans, la vue achève de se construire.

En France, les règles de la protection maternelle et infantile imposent trois visites obligatoires comportant un examen de la vue : au 8e jour après la naissance, à 9 mois et à 2 ans. "En dépistant et en corrigeant la vue des bébés avant l’âge d’un an, on pourrait éviter chaque année à plus de 40.000 enfants de devenir malvoyants", affirme l’Asnav.

De fait, plus le trouble est corrigé tôt, moins il risque de s’aggraver avec le temps. Et même si aucune anomalie visuelle ne s'est révélée pendant les premiers mois de votre enfant, ne relâchez pas votre vigilance jusqu'à son entrée dans les classes primaires. Pour aborder dans les meilleures conditions ses premières années d'écolier, il doit posséder "des capacités visuelles optimales et les conserver pour s'épanouir dans toutes les activités de la vie quotidienne", souligne l’Asnav. La vue revêt une importance capitale pour l’apprentissage : l’enfant doit pouvoir lire parfaitement au tableau et déchiffrer les mots sur son cahier.

En-dehors de ces rendez-vous d’examen "réglementés", si vous-même ou votre conjoint présentez des troubles visuels, une myopie par exemple, il est conseillé de faire régulièrement vérifier la vue de votre enfant chez l’ophtalmologiste, à raison de tous les deux ans. Par ailleurs, s'il cligne fréquemment des yeux, s’il colle son nez sur ses cahiers, s’il confond certaines lettres, s’il se plaint de maux de tête récurrents, ou si ses yeux sont rouges ou le "piquent", n’hésitez pas à consulter.

Source : Association nationale pour l'amélioration de la vue (Asnav), site consulté le 29 août 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blogs Experts

vignette-blog-expert2

Lire les blogs

Maladies-Examens

vignette-dossiers-info-sante

Consultez les dossiers

CHOISIR

Les professionnels du 3935 vous répondent

vignette-3935

En savoir plus

ECHANGER

Rencontres santé

vignette-rencontres-sante

Participez