Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rentrée : piqûre de rappel sur les vaccins

Actualités santé

Rentrée : piqûre de rappel sur les vaccins

[ Publié le 26 août 2011 ]

La rentrée est un moment privilégié pour vérifier que votre enfant est à jour de ses vaccinations. Tour d’horizon sur ce qui est obligatoire ou, simplement, recommandé.

medecin-fillette

La rentrée se rapproche ! C’est l’occasion de faire le point, avec votre médecin traitant ou avec le pédiatre, sur la couverture vaccinale de votre enfant. En effet, pour l’inscrire dans une école ou une crèche, vous devez produire son carnet de santé, à jour. En plus de ces médecins, ceux de l’Education nationale ou d’un centre de protection maternelle et infantile (PMI) peuvent procéder à ces vaccinations.

En France, les vaccinations obligatoires sont au nombre de trois, et souvent faites en même temps : la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Lors de l’admission, les directeurs d’établissement sont tenus de vérifier le respect de cette obligation. Il suffit de leur transmettre une photocopie des pages du carnet de santé concernées.

Par ailleurs, "ces vaccinations, et dans certains cas les rappels, sont vérifiés régulièrement tout au long de la scolarité", précise le ministère de l’Education nationale sur son site. "En cas de non-vaccination, un certificat de contre-indication médicale est exigible."

Ce vaccin dit "trivalent", car contre trois maladies, est souvent associé à celui contre la coqueluche, qu’on injecte en une fois, en même temps qu’un rappel. Le vaccin contre l’hépatite B est également recommandé, indique le ministère. Le BCG, contre la tuberculose, n’est plus obligatoire depuis 2007.

Tous concernés
Le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (RRO) qui n’était plus obligatoire depuis 1980, est lui aussi vivement conseillé. D’autant plus que l’Europe, et en particulier la France, est confrontée depuis deux ans à une importante flambée épidémique de rougeole.Les jeunes enfants sont immunisés en deux fois. Après l'âge de 13 ans, une seule dose est recommandée.

Pour les filles avant l'âge de 14 ans, le vaccin contre le papillomavirus, principal facteur de risque d'un cancer du col de l'utérus, est conseillé. Un rattrapage peut avoir lieu jusqu'à l'âge de 23 ans, au plus tard un an après le début de l'activité sexuelle.

Enfin, dans l’enseignement professionnel, "les élèves exposés à des risques de contamination dans le cadre de leurs stages ou de leurs études doivent être immunisés", ajoute le ministère.

Et si vous profitiez de l’occasion pour vous assurer que vous-même êtes à jour de vos vaccins ? Les rappels de DTP se font tous les dix ans à partir de 16-18 ans. Né(e) après 1980, pensez au RRO, surtout si vous envisagez d’avoir un enfant. Attention : il faut une période de latence de trois mois, au minimum, entre la vaccination RRO et le début d’une grossesse. Il est aussi conseillé de se faire immuniser contre l’hépatite B. Parlez-en avec votre médecin traitant.

Source : Ministère de l’Education nationale, site consulté le 18 août 2011- Institut Pasteur, site consulté le 29 août 2011.
(Destination santé ©)

Mot-clef : Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER