Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Maladies cardiovasculaires : les femmes aussi sont touchées

Actualités santé

Maladies cardiovasculaires : les femmes aussi sont touchées

[ Publié le 26 août 2011 ]

Le cœur des femmes inquiète les cardiologues : aujourd’hui, dans les pays industrialisés, les maladies cardiovasculaires constituent le premier facteur de mortalité féminine après 60 ans. En cause, d’importants changements dans leur mode de vie.

stheto

Comme les hommes ! Le congrès de la Société européenne de cardiologie (European Society of Cardiology, ESC), qui se tient à Paris du 27 au 31 août 2011, est l’occasion d’insister sur les maladies cardiovasculaires au féminin. "Elles sont aujourd’hui la première cause de mortalité des femmes après 60 ans", martèle le Pr Nicolas Danchin, cardiologue à l’hôpital européen Georges Pompidou (Paris).

Actuellement, les maladies coronariennes apparaissent en moyenne dix ans plus tard chez les femmes que chez les hommes. "Les hormones féminines jouent un rôle protecteur jusqu’à la ménopause mais le mode de vie des femmes se rapprochent de celui des hommes", explique le Pr Danchin. En conséquence, "le risque cardiaque augmente".

En cause, notamment, le tabagisme actif et passif. Aujourd’hui, les femmes fument souvent davantage que les hommes, et depuis longtemps ! L’association du tabagisme à la pilule multiplie par un facteur de 3 à 20 le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Quant à la sédentarité, comme pour les hommes, elle augmente de 30% le risque d’hypertension artérielle.

Ces dernières années, "on observe de plus en plus de femmes jeunes victimes d’un infarctus du myocarde", déplore le Pr Danchin. Or, actuellement, "une femme a 20% de chances en moins de se voir proposer un test d’effort et 40% de chances en moins de bénéficier d’une angiographie : au-delà des différences physiologiques, les cardiologues doivent s’interroger sur la pratique médicale au quotidien."

Toutefois, lorsqu’elles sont frappées par une maladie cardiovasculaire, les femmes ont tendance à mieux observer leur traitement – et ses à-côtés comme le régime – que les hommes.

Source : Conférence de presse de l’ESC, jeudi 25 août 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Cardiovasculaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER