Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Grippe aviaire : recrudescence de cas et émergence d'un virus mutant en Asie

Actualités santé

Grippe aviaire : recrudescence de cas et émergence d'un virus mutant en Asie

[ Publié le 30 août 2011 ]

L’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en garde sur une réapparition potentiellement importante du virus H5N1, responsable d’une forme rare de grippe appelée "aviaire". Cette alerte intervient alors qu’une souche mutante de ce virus mortel commence à se propager en Chine et au Vietnam.

vietnam

Lui aussi fait sa rentrée. Le virus hautement pathogène de la grippe aviaire (H5N1), transmis par les oiseaux sauvages et les volailles infectés, menace à nouveau la région asiatique, alerte l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organization, FAO). Elle recommande "une surveillance et une vigilance accrues".

Depuis son apparition en 2003, le virus H5N1 a infecté 565 personnes et causé 331 décès, selon les données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le dernier décès remonte au 14 août 2011 : une fillette cambodgienne qui avait été exposée, dans son village, à des animaux morts. Sur 17 malades humains signalés au Cambodge, 8 sont décédés.

Le virus H5N1 frappe aussi le portefeuille : "Depuis 2003, il a tué ou conduit à l’abattage de plus de 400 millions de volailles", indique la FAO. "Près de 20 milliards de dollars de dommages économiques dans le monde lui étaient imputables, avant qu’il ne soit éliminé dans la plupart des 63 pays infectés lors de son pic observé en 2006."

La plupart, mais pas tous. Ainsi, la grippe aviaire est restée endémique dans six pays : Bangladesh, Chine, Egypte, Inde, Indonésie et Vietnam. Par ailleurs, alors que le nombre de cas de bêtes contaminées avait diminué jusqu’en 2008, il est reparti à la hausse depuis, signant "une recrudescence de l’expansion géographique du virus", s’alarme la FAO.

Une inquiétante mutation virale
"Il semblerait que cette expansion soit liée aux mouvements migratoires des oiseaux", précise Juan Lubroth, vétérinaire en chef de la FAO. Les régions récemment affectées se trouvent en Israël, dans les territoires palestiniens, en Bulgarie, en Roumanie, au Népal et en Mongolie.

Pire : un virus mutant, "aux risques imprévisibles pour la santé humaine", selon la FAO, est apparu en Chine et au Vietnam. Cette variante serait capable de contourner les défenses induites par les vaccins actuels. La FAO note une circulation importante au Vietnam, qui "constitue une menace directe pour le Cambodge, la Thaïlande et la Malaisie, et met aussi en danger la Corée et le Japon", avertit la FAO. Toutefois, "aucun pays, particulièrement en Asie, ne peut se considérer à l’abri" de ce nouveau danger, précise Juan Lubroth.

Les services vétérinaires vietnamiens sont en état d’alerte élevée : ils s’attellent au lancement d’une campagne de vaccination des volailles adaptée à cette variante, prévue pour l’automne. "Il pourrait y avoir une recrudescence du H5N1 cet automne et cet hiver", prévoit Juan Lubroth. "Ce n’est pas le moment de faire preuve de complaisance. Avec le virus H5N1, personne ne peut baisser la garde."

Source : FAO, 29 août 2011
(Destination santé ©)

Mot-clef : Grippe

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER