Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > FIV : la France célèbre ses premières naissances après vitrification embryonnaire

Actualités santé

FIV : la France célèbre ses premières naissances après vitrification embryonnaire

[ Publié le 17 août 2011 ]

C’est une première en France. Deux enfants, des jumeaux, sont nés à partir d’une technique de congélation rapide d’embryons après une fécondation in vitro (FIV). Les explications du Dr Christophe Sifer, responsable de l’unité de biologie de la reproduction au Centre d'assistance médicale à la procréation (AMP) de l'hôpital Jean Verdier (AP-HP) à Bondy.

j-verdier

La vitrification embryonnaire, une technique de congélation ultra-rapide d’embryons après une fécondation in vitro (FIV), a été introduite en France en novembre 2010. A peine plus de neuf mois plus tard, en août, deux naissances ont été enregistrées : des jumeaux ont vu le jour à la maternité du Groupe hospitalier intercommunal du Raincy-Montfermeil (93).

Cette double première a été conçue au Centre d'assistance médicale à la procréation (AMP) de l'hôpital Jean Verdier (AP-HP) à Bondy, en Seine-Saint-Denis. La vitrification "est une amélioration technique associée à une augmentation considérable du taux de survie des embryons après processus de congélation-décongélation", explique le Dr Christophe Sifer, responsable de l'Unité de biologie de la reproduction.

Le Dr Sifer évoque aussi une survie embryonnaire proche de 100% après vitrification, contre "un peu plus de 50%" lorsqu’on recourt à la technique "classique" de congélation lente. "Les couples bénéficient ainsi d'une plus grande chance de transfert intra-utérin." Cette nouvelle technique permet enfin de réduire le risque de grossesses multiples, "en diminuant d'emblée le nombre d'embryons transférés suite à la ponction ovarienne", note l’AP-HP.

Source : Assistance publique – Hôpitaux de Paris, 17 août 2011
(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés