Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Soleil, bruit, fumée : épargnez votre bébé

Actualités santé

Soleil, bruit, fumée : épargnez votre bébé

[ Publié le 4 juillet 2011 ]

L’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes) recommande aux jeunes parents d’éviter, autant que possible, d’exposer leur bébé au soleil, au bruit et à la fumée de cigarette. Tour d’horizon des précautions à prendre.

dsf-26

"Les bébés ne doivent jamais être exposés au soleil", martèle l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes). Le message est sans équivoque : avant l’âge d’un an, un enfant ne devrait pas aller sur la plage…

Mais en plein été, difficile d’éviter le soleil. Aussi, faites en sorte de ne pas  exposer votre bébé entre 11h et 16h, où les UV sont les plus dangereux. En dehors de cette plage horaire, gardez-le à l'ombre le plus possible et protégez-le avec une crème solaire à 50+, un chapeau à large bord, un tee shirt de couleur claire et des lunettes de soleil.

Préservez l’ouïe de votre enfant
C’est une question de bon sens, mais un bébé ne devrait pas non plus être emmené à un concert. Ses oreilles sont trop fragiles pour supporter des niveaux sonores qui, même pour de jeunes adultes, sont traumatisants. Il en va de même pour les fêtes foraines et, de manière générale, les lieux bruyants.

C’est vrai, le système auditif des nourrissons n’est pas plus fragile que celui des adultes, mais les bébés ne sont pas capables d’exprimer la douleur ou la gêne provoquées par le bruit", indique le Dr Didier Boucarra, oto-rhino-laryngologiste (ORL) à l’hôpital Beaujon de Clichy, près de Paris. Par ailleurs, chacun a sa propre sensibilité : "Ce n’est pas parce qu’un adulte supporte très bien un son qu’il en sera de même pour son enfant."

Gare au tabagisme passif
Même si, théoriquement, tous les lieux publics sont désormais non-fumeurs, fuyez les terrasses où il est permis de fumer. Il est prouvé que la fumée de tabac nuit gravement à la santé des plus petits. Il en va de même pour la fumée des pots d’échappement.

Même chez vous, le tabac reste nocif. Le tabagisme passif ne nuit pas qu’à la santé respiratoire de votre enfant : les troubles ORL – les otites, notamment – sont plus fréquents chez les enfants de fumeurs. Si vous devez fumer, faites-le toujours à l’extérieur.

Source : Société française de pédiatrie, site consulté le 1er juillet 2001 – Interview du Dr Didier Boucarra, 1er juillet 2011
(Destination santé)

Mots-clefs : Pollution , Pollution sonore , Soleil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Le silence, ça s'apprend !

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

silence-zenitude