Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La légionellose resurgit en France

Actualités santé

La légionellose resurgit en France

[ Publié le 19 juillet 2011 ]

Le nombre de cas déclarés de légionellose a augmenté de 28% en France en 2010, après une décrue constante depuis 2005, constate l’Institut de veille sanitaire (InVS). La France se situe ainsi largement au-dessus de la moyenne européenne.

douche

La légionellose revient en France : 1.540 malades ont été recensés, soit 28% de plus qu’en 2009, alors que la fréquence de cette maladie était en diminution constante depuis 2005. Les plus de 80 ans sont particulièrement touchés, ainsi que les personnes atteintes de maladies chroniques affaiblissant leur système immunitaire : diabète, cancer, immunosuppression.

"L'augmentation du nombre de cas reste difficile à interpréter à ce jour", indique le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), publié par l’Institut de veille sanitaire (InVS). Les rédacteurs précisent que des études complémentaires sont en cours.

Malgré cette augmentation marquée, aucune épidémie – soit, au minimum, dix contaminations groupées – n'a été identifiée. Le taux de mortalité, quant à lui, reste quasiment
inchangé à 11, 7%.

Lanterne rouge pour la France
La France se situe ainsi largement au dessus de la moyenne européenne. En effet, le nombre de cas de légionellose en France s'établit à 2,4 pour 100.000 habitants, contre seulement 1,3 pour 100.000 dans l'Union européenne. Seuls les Pays-Bas ont également rapporté une hausse du nombre de cas déclarés en 2010.

Selon l’InVS, "il est important d'améliorer la documentation des expositions à risque, afin d'identifier de nouvelles sources de contamination". Le BEH cite notamment les nouveaux dispositifs de climatisation et les humidificateurs.

Une infection respiratoire d’origine bactérienne
La légionellose est une infection pulmonaire potentiellement grave due à une bactérie, la Legionella, qui se multiplie de façon optimale dans l'eau à 37 degrés.

Après une période d’incubation variant de deux à dix jours, les symptômes sont ceux d’un état grippal, avec de la fièvre et des accès de toux. Ils deviennent plus marqués au bout de quelques jours et peuvent s’accompagner de nausées, de vomissements, de diarrhées, de douleurs musculaires et de maux de tête. Parfois, la légionellose peut provoquer une pneumonie évoluant vers une insuffisance respiratoire, voire un état de choc.

La contamination se fait par voie respiratoire en inhalant des microgouttelettes d'eau contaminée, à l'occasion par exemple d'une douche ou en raison de la proximité d'installations aéro-réfrigérantes par exemple. Des cas ont été rapportés dans des stations thermales. Toutefois, aucune transmission interhumaine n'a été observée pour cette maladie.

Source : BEH 29-30, 19 juillet 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés