Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Hygiène intime : les petites filles aussi sont concernées

Actualités santé

Hygiène intime : les petites filles aussi sont concernées

[ Publié le 28 juillet 2011 ]

La toilette intime est aussi importante pour les petites filles que pour les femmes. La Dre Sylvie Brignon, pédiatre à Paris, livre ses conseils pour bien laver la zone uro-génitale de votre fillette.

petite-fille-wc-rev

Nettoyer efficacement les organes uro-génitaux de votre petite fille est un geste important pour garantir le fragile équilibre de cette zone. "Une fillette doit être lavée ou se laver au moins une fois par jour", conseille la Dre Sylvie Brignon, pédiatre à Paris. "Il est parfois nécessaire d'augmenter la fréquence de ces toilettes, notamment après un bain de mer ou en piscine, mais aussi en cas de troubles digestifs et de gastro-entérite."

Si vous utilisez un gant de toilette pour nettoyer cette zone chez votre fille, lavez-le toujours ensuite. "Mieux vaut utiliser un disque de coton ou une lingette", indique la Dre Brignon. "Je conseille aux mamans d'éviter le savon : en cas d'irritation, ils peuvent piquer", ce qui ne favorise pas la participation de l'enfant à sa toilette. Il existe des produits spécialement adaptés à l'hygiène intime de la fillette, vendus en pharmacie.

La petite fille peut commencer à se laver seule vers trois ou quatre ans, selon son degré de "débrouillardise". Au début, faites-le avec elle puis laissez-la s'occuper elle-même de sa toilette intime. En veillant, bien entendu, à ce qu'elle ne l'oublie pas !

S'essuyer après le pot
Après chaque passage sur le pot ou les WC, essuyez votre fille d'avant en arrière – de la vulve à l’anus – "afin d’éviter que des bactéries normalement présentes dans les selles ne se retrouvent entraînées vers l'entrée de la vulve", prévient la Dre Brignon. Les bactéries de type Escherichia coli sont les principales responsables des cystites aiguës. D’autres pourraient "entraîner des infections vulvaires, vaginales ou urinaires". La petite fille doit progressivement apprendre à faire ce geste d'hygiène seule. Dans les premiers temps, vérifiez qu’elle le réalise correctement car il devient vite un automatisme.

Les vulvites sont des inflammations de la vulve. "Pour les prévenir, une bonne hygiène locale est indispensable", insiste la Dre Brignon. "Petit conseil : ne laissez jamais votre fillette s'asseoir dans le sable ou sur l'herbe avec les fesses nues." Veillez à ce qu'elle porte toujours un maillot de bain ou une petite culotte, et à la changer dès qu'elle est sale. Au minimum, le linge de corps se change tous les jours.

Source : interview Dr Sylvie Brignon, 10 juillet 2011.
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER