Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Fumer pendant la grossesse abîme le coeur de l'enfant

Actualités santé

Fumer pendant la grossesse abîme le coeur de l'enfant

[ Publié le 11 juillet 2011 ]

Une étude australienne suggère que le tabagisme des femmes enceintes réduit le taux de bon cholestérol (HDL) dans le sang des bébés à naître. Leur coeur peut en pâtir : ces enfants ont plus de risques de développer, à l’âge adulte, des pathologies cardiovasculaires.

cigarette-enceinte2

On savait déjà que fumer pendant la grossesse était dangereux : avortements spontanés, faible poids de naissance, troubles du comportement, santé respiratoire. On découvre aujourd’hui que le coeur du bébé peut, lui aussi, en pâtir.

Le cholestérol HDL, dit "bon cholestérol", est un processus essentiel à la santé cardiovasculaire. Ces lipoprotéines – cellules graisseuses – de haute densité récupèrent le cholestérol excédentaire, dit LDL ou "mauvais", à la surface de chaque cellule. Elles l’emmènent au foie, qui le détruit et l’élimine avec la bile.

Or, selon une étude australienne, le tabagisme de la mère réduit le taux de cholestérol HDL dans le sang de l’enfant à naître. L’équipe du Pr David Celermajer, de l’université de Sydney, a mesuré le taux de lipoprotéines de haute densité chez des enfants de 8 ans. Ils ont ensuite comparé les résultats selon que leur mère avait, ou non, fumé pendant sa grossesse.

Le résultat est limpide : le niveau de HDL-cholestérol des enfants n’ayant pas été exposés au tabac avant la naissance a été de 1,5 millimole par litre (mmol/l), contre 1,3 mmol/l pour les autres. Seule l’exposition au tabac dans le ventre de la mère serait susceptible d’expliquer cette différence.

"Nos résultats suggèrent que le tabagisme de la mère imprime chez l’enfant, une série de caractéristiques de mauvaise santé, alors même qu’il est encore dans son ventre", conclut le Pr Celermajer. Ce déficit en HDL pourrait en effet "prédisposer ces enfants à un risque plus important d’arrêt cardiaque ou d’accidents vasculaires cérébraux".

Les chercheurs insistent sur l’importance de ces résultats, au regard des chiffres du tabagisme maternel dans les pays développés. "Il faudra surveiller de près ces enfants, surtout concernant les autres facteurs de risque cardiovasculaire : l’hypertension artérielle, un niveau élevé de LDL-cholestérol, ou encore le fait de fumer eux-mêmes." Ils estiment à 15% le nombre de femmes qui fument pendant leur grossesse.

Source : European Society of Cardiology, 21 juin 2011
(Destination santé)

Mots-clefs : Addiction tabac , Grossesse

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER