Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > "Google effect" : quand Internet modifie les mécanismes de mémorisation

Actualités santé

"Google effect" : quand Internet modifie les mécanismes de mémorisation

[ Publié le 21 juillet 2011 ]

Même s’ils sont bien commodes, les moteurs de recherche auraient une influence certaine sur notre manière de mémoriser les informations. Des chercheurs américains ont montré que l’utilisation d’Internet conduirait à ne plus mémoriser certaines données, quand elles peuvent facilement être retrouvées.

ordinateur-memoire

Google, Bing, Yahoo : les moteurs de recherche sur Internet nous pousseraient-ils à une certaine paresse intellectuelle ? La plupart d’entre nous utilisent l’informatique comme une ressource de mémoire et un moyen de stockage de données. Ainsi, quand nous recherchons une information, quelques clics suffisent à satisfaire notre curiosité. Et il n’est pas rare de rechercher plusieurs fois la même information, quand on en a de nouveau besoin.

L’équipe de la Pre Betsy Sparrow, de l’université Columbia de New York, appelle cela le "Google effect". Elle s’est penchée sur les effets de ce phénomène sur la mémoire. Les chercheurs ont réalisé une série de tests sur des étudiants volontaires, afin d’étudier les relations entre leur mémoire et la manière dont ils utilisent les ressources informatiques.

Premier résultat : les participants ne connaissant pas les réponses à certaines questions avaient immédiatement le réflexe de recourir à Internet pour combler leurs lacunes, au détriment notamment des livres ou des publications écrites. Plus intéressant : lorsqu’ils savaient que l’information recherchée resterait accessible, ils ne la mémorisaient pas aussi bien que s’ils étaient avisés qu’elle serait plus difficile à retrouver.

Une autre expérience a mis en lumière le fait que les participants ne se rappelaient pas les informations elles-mêmes, mais qu’en revanche ils se souvenaient parfaitement du moyen par lequel ils pourraient les retrouver.

Conclusion des chercheurs : "Notre utilisation d’Internet a modifié notre façon d’utiliser notre mémoire." Toutefois, "il est trop tôt pour juger d’un impact réel sur le cerveau". Mais la manière dont nous entraînons notre mémoire en est  déjà modifiée.

Source : Science, 14 juillet 2011
(Destination santé)

Mot-clef : Mémoire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

La bonne vieille méthode

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

prisedenote-memoire-20082015