Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Vaccins : un calendrier pour y voir plus clair

Actualités santé

Vaccins : un calendrier pour y voir plus clair

[ Publié le 8 juin 2011 ]

La semaine européenne de la vaccination s’est achevée le 2 mai. En France, elle s’est déroulée dans un contexte épidémique préoccupant. Les Français sont appelés à vérifier l’état de leur protection, non seulement contre la rougeole mais aussi contre les autres maladies infectieuses à prévention vaccinale. Le point sur le calendrier officiel.

vaccin

Haro sur la rougeole ! Au printemps, cette épidémie s’est aggravée en France avec 10.000 cas en moins de trois ans, dont plus de 3.000 sur le seul mois de mars 2011. A cette occasion, la semaine européenne de la vaccination, qui s’est achevée le 2 mai, a mis l’accent sur l’importance de s’en protéger. L’opportunité de vérifier que vous êtes à jour de tous vos vaccins.

Tâche délicate : entre les carnets de santé mal remplis ou égarés, une tendance au "nomadisme médical" et une relative défiance vis-à-vis de certains vaccins, peu de personnes savent exactement si elles sont correctement couvertes.

Tableau récapitulatif
Quand se faire vacciner et contre quelles maladies ? Pour permettre d’y voir plus clair, le ministère de la Santé publie chaque année un tableau récapitulatif sous forme de calendrier.

Il est ainsi vivement recommandé de faire vacciner son enfant contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la coqueluche. L’inoculation se fait en trois temps : successivement à 2, 3 et 4 mois. On emploie généralement un vaccin quadrivalent : le "DT Coq Polio". Les rappels se font un peu avant 2 ans, puis à 6 ans, 12 ans et avant 18 ans.

Les autorités sanitaires conseillent d’y associer les vaccins contre la méningite B, selon le même calendrier, et contre l’hépatite B à 2, 4 et 18 mois. Autres recommandations : le vaccin contre le méningocoque C, en dose unique entre 1 an et 2 ans, et celui contre le pneumocoque, à 2 mois, 4 mois et 1 an.

Quant au vaccin trivalent contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), il est administré à l’âge de 12 mois, voire dès 9 mois quand l’enfant est gardé en collectivité. Une 2e dose est inoculée entre 13 et 24 mois, ou entre 12 et 15 mois.

Enfin, le vaccin contre le papillomavirus (HPV) est conseillé aux jeunes filles à partir de 14 ans et jusqu’à 23 ans, de préférence avant le début de la vie sexuelle et au plus tard un an après. Deux doses à quelques mois d’intervalle sont nécessaires.

Nouveau : deux doses contre la rougeole
Pour les adultes, une dose de rappel DT Coq Polio est recommandée entre 26 et 28 ans, puis tous les dix ans à partir de 30 ans. Enfin, pour les personnes à risque (plus de 65 ans, maladie chronique, femmes enceintes, etc.), il est vivement conseillé de se faire vacciner tous les ans contre la grippe saisonnière.

La vaccination contre la varicelle consiste en 2 doses espacées de quatre à dix semaines, quel que soit l’âge. Elle est recommandée dans les trois jours après une exposition à la varicelle si on ne l’a pas eue, pour les personnes immunodéprimées ou en attente d’une greffe, et chez les femmes en âge d’avoir des enfants. Pour ces dernières, il est vivement conseillé de respecter une période de 3 mois entre la 2e dose et le début d’une grossesse. En effet, aucune étude n'a examiné l’impact de ce vaccin sur le fœtus.

Nouveauté cette année : pour tenter d’enrayer l’épidémie de rougeole, le Haut conseil de la santé publique (HCSP) préconise l'administration de deux doses de ROR aux personnes nées entre 1980 et 1991, à la place d'une dose unique.

En savoir plus : calendrier vaccinal 2011 (ministère de la santé)
http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/Tableau_des_vaccinations_recommandees_chez_les_adultes.pdf

Source : dossier de presse de la conférence de Nora Berra, le 22 avril 2011 - tableau vaccinal 2011 - Haut conseil de la santé publique, le 25 avril 2011.

Alexandra Capuano

Mot-clef : Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER