Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Traitement de la polyarthrite rhumatoïde : des nouvelles encourageantes

Actualités santé

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde : des nouvelles encourageantes

[ Publié le 29 juin 2011 ]

Le congrès de l'European League Against Rhumatism (EULAR), qui s’est tenu à Londres du 25 au 28 mai, a permis de dresser un bilan des moyens dont les médecins disposent pour traiter la polyarthrite rhumatoïde. En France, cette maladie invalidante touche 250.000 à 300.000 personnes. Le point avec le Dr Jean Sibilia, rhumatologue à l’hôpital universitaire de Strasbourg.

medecin-01

Le traitement de la polyarthrite rhumatoïde par anticorps monoclonaux, appelés anti-TNF alpha, pourrait être arrêté chez certains patients une fois la maladie contrôlée, sans pour autant perdre de son efficacité. C’est l’un des principaux enseignements tiré du congrès de l'European League Against Rhumatism (EULAR), qui s’est tenu à Londres du 25 au 28 mai. Cette découverte nécessite toutefois de nouvelles investigations pour être confirmée.

La polyarthrite rhumatoïde affecte aujourd'hui en France, entre 250.000 et 300.000 patients. Cette maladie est particulièrement invalidante : elle s'attaque aux articulations, évoluant par poussées vers leur déformation et leur destruction.

L’une des autres études qui a fait l’actualité de ce congrès a confirmé l’importance de traiter très précocement les patients et, surtout, de les suivre au plus près pour adapter au mieux la pharmacopée utilisée. "Il est capital, dès les premiers mois de traitement, de suivre très régulièrement nos patients pour vérifier qu'ils sont bien en rémission", souligne le Dr Jean Sibilia, rhumatologue à l’hôpital universitaire de Strasbourg.

Les congressistes ont également discuté des marqueurs pronostics de la polyarthrite rhumatoïde. "Ils permettent de prédire l'évolution de la maladie, et donc de mieux cibler les traitements. Nous sommes aujourd'hui capables de prédire l'efficacité d'une molécule en fonction des caractéristiques du patient et de sa maladie", précise le Dr Sibilia.

Pour en savoir plus sur la polyarthrite rhumatoïde : consultez le site de l'Association nationale de défense contre l'arthrite rhumatoïde (Andar), www.polyarthrite-andar.com. L'association a également mis en place un numéro vert : 0800 001 059.

Source : Etude Optima (pour Optimal Protocol for Treatment Initiation With Methotrexate and Adalimumab Combination Therapy in Patients With Early Rheumatoid Arthritis) – Andar, le 29 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER