Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Toxi-infection alimentaire en France : la souche identifiée, l'épidémie s'étend

Actualités santé

Toxi-infection alimentaire en France : la souche identifiée, l'épidémie s'étend

[ Publié le 20 juin 2011 ]

Les résultats d’analyse sont tombés. C’est bien la souche "classique" Escherichia coli O157 : H7, que l’on trouve notamment dans la viande de boeuf, qui a causé les syndromes hémolytiques et urémiques dont souffrent désormais sept enfants et un jeune adulte dans le Nord-Pas de Calais. Les autorités sanitaires ont demandé le retrait de plus de 14 tonnes de viande suspecte et encouragent les Français à rapporter les lots possiblement contaminés.

L’infection à Escherichia coli progresse dans le nord de la France. Les résultats des analyses menées sur deux enfants atteints de syndrome hémolytique et urémique dans le nord de la France ont permis de déterminer son origine. Le responsable est E. coli O157 : H7, une bactérie légèrement moins nocive que celle qui a sévi en Allemagne ces dernières semaines.

E.Coli O157 est une vieille connaissance. C'est elle qui, depuis des années, est à l'origine de ce que l'on appelle familièrement "la maladie du hamburger". Cette souche cause chaque année 70 à 100 cas en France. Cette toxi-infection se manifeste par des diarrhées sanglantes, des nausées, des maux de ventre. Des complications sanguines et rénales peuvent apparaître : c’est le syndrome hémolytique et urémique (Shu), qui nécessite une hospitalisation.

Le 17 juin, deux nouveaux cas suspects de Shu ont été signalés : une fillette de 7 ans et un jeune adulte. L’enquête sur l’origine de leur malaise a révélé une double similitude, associant diarrhée et ingestion de viande hachée de même origine, ce qui inquiète les médecins.

Par ailleurs, parmi les cinq enfants déjà hospitalisés, un garçon de 2 ans souffre d’une atteinte neurologique, une complication rare et grave du Shu qui a nécessité sa mise en coma artificiel. Trois autres jeunes malades sont toujours sous dialyse.

Plus de 14 tonnes à rappeler
Lors d’une conférence de presse, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a estimé que "plus de 14 tonnes" de viande hachée Steak Country, distribuées sur trois plates-formes régionales du réseau de magasins Lidl, devaient être rappelées. "Ce qu'il faut éviter, ce sont les boîtes restées dans le fond du congélateur et qui resurgiraient dans quelques mois", a-t-il pointé.

Pour cela, Lidl doit "communiquer dans ses magasins, et si besoin dans les médias" pour rappeler tous les lots dont la date de péremption se situe entre le 10 et le 12 mai 2012. Selon le ministère de la Santé, la journée de fabrication ayant occasionné cette contamination est celle du 11 mai 2011. Elle a comporté 13 lots distribués au réseau Lidl en France.

Source : Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du territoire, Direction générale de l'alimentation - ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé - Direction générale de la santé, 17 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER