Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Six enfants contaminés par des steaks hachés en France

Actualités santé

Six enfants contaminés par des steaks hachés en France

[ Publié le 16 juin 2011 ]

Six enfants âgés de 20 mois à 8 ans ont été admis à l’hôpital universitaire de Lille pour une intoxication alimentaire provoquée par une bactérie du type Escherichia coli. Leur état est jugé sérieux mais non préoccupant. A priori, cette souche n’aurait pas de rapport avec celle ayant causé l’épidémie alimentaire qui sévit toujours en Allemagne.

nouvelle_image-13

Nouvelle alerte alimentaire à Escherichia coli. C’est dans l’hôpital universitaire de Lille qu’ont été admis, mercredi, six enfants âgés de 20 mois à 8 ans. Ils souffraient de diarrhées sanglantes après avoir consommé des steaks hachés surgelés vendus dans des magasins Lidl. Leur état était jugé sérieux mais stable, et leur pronostic vital n’est pas engagé. Trois d’entre eux ont toutefois été placés sous dialyse (rein artificiel).

"Les premiers résultats des enquêtes alimentaires réalisées auprès des familles ont permis d'identifier le seul aliment consommé en commun par quatre des cinq enfants", indique l’Agence régionale de santé (ARS) du Nord-Pas de Calais. "Il s’agit de steaks hachés de boeuf surgelés, de la marque Steaks Country, en vente dans des magasins Lidl."

"Aucun lien" avec l’épidémie qui frappe l’Allemagne
Les autorités sanitaires ont demandé au fabricant, la société Seb, de procéder au rappel des produits concernés. Il s’agit de boîtes d’un kilo, contenant dix steaks, avec une date limite de consommation fixée aux 10, 11 et 12 mai 2012. Il est demandé "aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés", déclare l’ARS. Pour les avertir, "des affichettes seront mises en place dans les magasins potentiellement concernés".

L’inquiétude monte dans l'attente des résultats de l'enquête sanitaire en cours. En effet, la société Seb a annoncé que la viande suspecte provenait de trois pays européens, et notamment d'Allemagne, où elle a été abattue avant d'être transformée en France. Ces toxi-infections alimentaires n’auraient cependant aucun lien avec l'épidémie qui sévit outre-Rhin, assure l’ARS. Xavier Bertrand, ministre de la Santé, a confirmé cette information sur la station de radio RTL. Il a également mis l'accent sur la nécessité de poursuivre rapidement les recherches afin d’identifier formellement la souche impliquée dans ces intoxications.

Chaque année, 70 à 100 "maladies du hamburger" en France
Chaque année en France, 70 à 100 personnes, en majorité des enfants, sont touchées par un syndrome hémolytique et urémique (Shu), également appelé "maladie du hamburger". Le Shu est généralement causé par la souche Escherichia coli (E. coli) O157 : H7, qui produit des toxines de type shigelles. Elles provoquent des infections intestinales aiguës chez l’homme.

E. coli est naturellement présente dans l'intestin des bovins. Lors de l'abattage, il peut arriver que la viande soit contaminée. Cette bactérie peut survivre et se transmettre à l'homme si cette viande, notamment sous forme de steak haché, n'est pas suffisamment cuite : elle est détruite à partir de 65°C. Le lait non pasteurisé, le fromage cru, peuvent eux aussi en contenir.

C'est pourquoi l'ARS rappelle qu’il faut toujours cuire les steaks hachés surgelés à coeur, sans les décongeler au préalable. Il est aussi conseillé de consommer dans la journée la viande hachée achetée chez le boucher. Par ailleurs, l’ARS recommande vivement de consulter un médecin en cas de troubles digestifs dans un délai de dix jours après la consommation de steaks hachés suspects : maux de ventre, vomissements, diarrhées sanglantes.

Source : ARS Nord-Pas de Calais, 15 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER