Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pollution aux PFC : les eaux françaises relativement épargnées

Actualités santé

Pollution aux PFC : les eaux françaises relativement épargnées

[ Publié le 17 juin 2011 ]

En France, l’eau du robinet serait moins polluée par les composants perfluorés (PFC) que dans d’autres pays industrialisés. Etat des lieux et explications avec l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

eau-potable-3

L'eau que nous buvons en France serait moins polluée par les composés perfluorés (PFC) que celle consommée par les Allemands ou les Américains. C'est la conclusion de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), après un état des lieux national. Explications.

Emballages de denrées alimentaires, pesticides, textiles, ustensiles de cuisine : les composés perfluorés recouvrent une large famille de substances, utilisées pour de nombreuses applications industrielles ainsi que dans des produits de consommation courante. En raison de leur toxicité, ils pourraient être à l'origine de troubles hormonaux, ayant des conséquences sur la fertilité et l’augmentation du nombre de certains cancers,  notamment du sein et de la prostate.

Or, l'eau est un facteur important de dissémination de ces substances. C'est pourquoi, après la découverte de sites fortement pollués aux Etats-Unis et en Allemagne, le ministère chargé de la Santé a souhaité "disposer d'une photographie nationale de la présence de PFC dans les ressources en eau et l'eau potable." Il a chargé l’Anses de cette évaluation, faite dans les eaux de tous les départements français, y compris ceux des Dom-Tom.

Résultat : "Sur quelque 450 échantillons analysés, seuls 25% présentaient des teneurs mesurables en composés perfluorés , les autres échantillons présentant des teneurs trop faibles pour être détectables", a fait savoir l’Anses dans un rapport publié sur son site Internet. Par ailleurs, "les valeurs maximales de PFC retrouvées dans les eaux traitées sont de quatre à trente fois inférieures à celles observées aux Etats-Unis ou en Allemagne". Les Français peuvent donc continuer à consommer sans risque l'eau du robinet...

Source : Anses, 10 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER