Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les intoxications alimentaires se multiplient en France

Actualités santé

Les intoxications alimentaires se multiplient en France

[ Publié le 24 juin 2011 ]

Aquitaine, Ile-de-France, Isère, Nord-Pas de Calais : depuis le 23 juin, ces régions sont touchées par des intoxications alimentaires collectives. Si la présence d’une bactérie Escherichia coli a été confirmée sur l’un des adultes hospitalisés à Bordeaux, le mystère demeure autour des intoxications relevées ailleurs, toutes concernant des enfants.

microscope-4

Le spectre de la bactérie Escherichia coli resurgit en France. En quelques jours, près de 60 enfants et adultes de différentes régions ont été victimes d’intoxications alimentaires. Les cas les plus inquiétants sont recensés à Bordeaux. Jeudi soir, sept adultes âgés de 19 à 67 ans ont été hospitalisés pour douleurs intestinales et diarrhées sanglantes.

"Il ne s'agit pas d'un cas groupé : ce ne sont pas des personnes qui étaient ensemble, mais qui sont venues à l'hôpital le même jour.  Elles habitaient apparemment dans la même commune, à Bègles" (Gironde), explique Nicole Klein, directrice de l'Agence régionale de santé (ARS) d'Aquitaine. "Nous essayons de voir où ils ont mangé et où ils ont fait leurs courses, mais il est trop tôt pour tirer des conclusions. Un seul malade a mangé un steak haché, ce qui est peu par rapport au nombre total de cas." La contamination pourrait avoir eu lieu autour du 15 juin.

Parmi les malades, trois femmes âgées de 40 à 65 ans souffrent d’un syndrome hémolytique et urémique (Shu). "Elles ont été placées sous dialyse, l’une d’elles est en réanimation", indique Nicole Klein. Ces symptômes sont similaires à ceux de la souche bactérienne qui a fait 43 victimes en Europe, principalement en Allemagne. De fait, le ministre de la Santé Xavier Bertrand a indiqué vendredi que la présence d’E. coli a été confirmée chez l’un des patients.

Intoxications en série dans certaines cantines
Par ailleurs, jeudi à Auberchicourt (Nord), une cinquantaine d'enfants ont souffert de maux de ventre et de tête, et pour certains de vomissements, environ deux heures après avoir consommé des hamburgers à la cantine. Certains ont été hospitalisés. L’ARS Nord-Pas de Calais évoque des "symptômes faisant penser à une toxi-infection alimentaire collective", sans lien avec les cas d’E. coli O157:H7 qui avaient touché huit enfants dans la région.

Le même jour, une autre intoxication alimentaire a touché 32 enfants scolarisés dans deux écoles élémentaires à Mennecy (Essonne), et 15 enfants d’une école primaire à Eybens, près de Grenoble. Les enfants ont été examinés mais il n’a pas été nécessaire de les hospitaliser. L’origine de ces toxi-infections est encore mystérieuse.

Source : Préfecture de Gironde, ARS Nord-Pas de Calais, ARS Aquitaine, 23 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER