Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La grippe aviaire tue toujours

Actualités santé

La grippe aviaire tue toujours

[ Publié le 22 juin 2011 ]

La grippe H5N1 est dite "aviaire" car transmise par les volailles et les oiseaux. Depuis 2003, cette forme de grippe, peu contagieuse mais mortelle dans 60% des cas, sévit dans certaines parties du monde. En Egypte, en Indonésie, au Cambodge et au Bangladesh, les cas se multiplient. Etat des lieux.

avian-flu

Les épidémies alimentaires à Escherichia coli ont laissé dans l’ombre une autre menace, plus restreinte mais tout aussi dangereuse : la grippe H5N1, dite "grippe aviaire". Depuis 2003, date à laquelle cette épidémie a débuté, la grippe aviaire a infecté 561 personnes, dont 328 sont décédées. Soit un taux de mortalité de 60%.

La grippe aviaire continue donc de sévir, presque incognito, dans certaines parties du globe. Depuis début 2011, l’Egypte, pays actuellement le plus touché, a enregistré 30 cas dont 11 mortels. Le ministère de la Santé égyptien vient de confirmer cinq nouveaux cas, dont trois décès,  à l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En Indonésie, les autorités ont déjà recensé 7 décès dus au H5N1. Depuis 2003, ce pays a connu le plus grand nombre de cas : 178, dont 146 mortels. Les autorités sanitaires cambodgiennes ont, quant à elles, déclaré six cas depuis janvier 2011, tous mortels. Le Bangladesh, enfin, en a déclaré deux.

La contamination se fait le plus souvent par contact avec des volailles infectées, vivantes ou mortes, ou encore avec des objets et surfaces contaminés par leurs déjections. Elle peut aussi survenir à l'occasion de la préparation de ces volailles, manipulées à mains nues. Toutefois, selon l’OMS, rien ne permet d’affirmer que des volailles ou des oeufs cuits soient contaminants.

Source : OMS, 16 juin 2011
(Destination santé)

Mot-clef : Grippe

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER