Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Infection alimentaire : les steaks incriminés ont été distribués dans plus de huit régions

Actualités santé

Infection alimentaire : les steaks incriminés ont été distribués dans plus de huit régions

[ Publié le 17 juin 2011 ]

Une souche bactérienne d’Escherichia coli a touché sept enfants âgés de 20 mois à 8 ans. Hospitalisés à Lille pour une toxi-infection alimentaire après avoir consommé des steak hachés contaminés, leurs jours ne sont plus en danger. Toutefois, le rappel des steaks incriminés risque de prendre du temps : ils ont été distribués très au-delà de la région Nord-Pas de Calais.

viande-01

Bonne nouvelle : le pronostic vital des sept enfants hospitalisés à Lille depuis le 15 juin, après avoir mangé des steaks hachés contaminés par une bactérie Escherichia coli, n’est plus engagé. Ces enfants sont victimes d’un syndrome hémolytique et urémique (Shu). "Les autorités sanitaires ont confirmé un lien épidémiologique entre cette épidémie et la consommation de certains steaks hachés de boeuf surgelés", précise la Direction générale de la santé (DGS).

"Le syndrome hémolytique et urémique est, chez l'enfant, une complication d'une infection liée à un type rare d'Escherichia coli produisant des toxines appelées shigatoxines", explique la DGS. Cette bactérie peut entrainer, dans la semaine suivant la consommation, des diarrhées parfois sanglantes, des douleurs abdominales et des vomissements. "Ces symptômes peuvent évoluer, dans 5% à 8% des cas, vers un Shu."

Dans l'attente de résultats complémentaires, il a été demandé au fabricant de procéder au rappel préventif de tous les steaks hachés surgelés suspects, de la marque Steak Country. Or, la mauvaise nouvelle, c’est que ces produits ont été commercialisés dans plus de huit régions en France. Principalement distribués dans le Nord-Pas de Calais, ils ont aussi été livrés dans certains magasins Lidl de Bretagne, des Pays-de-la-Loire, du Centre, d’Ile-de-France, de Lorraine, du Languedoc Roussillon et de Champagne-Ardenne. Plusieurs départements sont également concernés : le Doubs, la Drôme, la Lozère, l’Oise et la Haute-Saône.

"Les produits suspects ont fait l'objet de mesures de retrait et de rappel par affichettes et communiqués de presse depuis le 15 juin, recommandant aux personnes détenant encore ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente", précise la DGS. Ces lots étaient vendus en boites de 1 kg avec une date limite de consommation aux 10, 11 et 12 mai 2012. Les emballages portent le numéro d'agrément FR 52 448 02 CE.

Si vous avez consommé les steaks hachés concernés par ce rappel, vous devez être attentif à la survenue, dans un délai maximum de dix jours, de troubles digestifs comme des diarrhées parfois sanglantes, des maux de ventre et des vomissements. Dans ce cas, consultez rapidement votre médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Source : DGS, 16 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER