Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Fièvre chez l'enfant : adoptez les bons réflexes

Actualités santé

Fièvre chez l'enfant : adoptez les bons réflexes

[ Publié le 22 juin 2011 ]

Pour un enfant, avoir de la fièvre n’est pas forcément un signe de maladie grave. Au contraire : elle est souvent utile car elle aide l’organisme à lutter contre les infections. Guide pratique des conduites à tenir.

mopers-ado-086-043_a4

Votre enfant est fiévreux ? Rassurez-vous : il est rare que la fièvre soit le seul signe d'une maladie grave ou qu'elle entraîne des complications. Au contraire, cette élévation de température peut être utile en aidant l'organisme à lutter contre les infections.

Les médecins considèrent généralement qu'un enfant a de la fièvre au-delà de 38°C. "En règle générale, ce n'est qu'au-dessus de 38,5°C que l'on envisage un traitement", précise l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) sur son site Internet. Cela dit, pour un enfant qui monte peu et rarement en température, cette limite peut être plus basse.

Dans la majorité des cas, la fièvre disparaît d'elle-même sans qu'il soit nécessaire de donner de traitement antipyrétique. En revanche, si elle persiste plusieurs jours et que votre enfant est abattu, peu réactif, "l'appel à un médecin peut être justifié".

Avant de penser aux médicaments, adoptez des réflexes mécaniques. Hydratez régulièrement votre enfant, ôtez ses vêtements ou ses couvertures pour que la chaleur s'évacue plus facilement, et veillez à maintenir la température de sa chambre entre 18 et 20°C.

En France, quatre médicaments sont utilisés pour faire tomber la fièvre. Il s'agit du paracétamol et trois anti-inflammatoire non-stéroïdiens (AINS) : l'ibuprofène, le kétoprofène et l'aspirine. Chez le nourrisson de moins de 3 mois, seuls le paracétamol et l'aspirine peuvent être utilisés. "La capacité de ces médicaments à faire baisser la fièvre est pratiquement identique", indique l’Afssaps.

Pas de panachage de médicaments
Quelle que soit la molécule que vous choisissez pour votre enfant, ne lui donnez que celle-là. Respectez les doses et les délais entre les prises (généralement six heures). N’hésitez pas à vous adresser à votre médecin traitant ou à votre pharmacien sur les précautions d'emploi, les doses et le nombre de prises quotidiennes.

Attention : si vous soupçonnez une varicelle, utilisez exclusivement du paracétamol pour faire baisser la fièvre de votre enfant. En effet, l’aspirine est formellement contre-indiquée du fait du risque, rare mais significatif, de graves complications cérébrales et rénales (syndrome de Reye). Par ailleurs, l’ibuprofène est déconseillé, en raison d’un risque de survenue ou d’aggravation de surinfections microbiennes.

Source : Afssaps
(Destination santé)

Mot-clef : Fièvre

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés