Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Crèmes, gels, pommades : guide pratique des substances à appliquer sur la peau

Actualités santé

Crèmes, gels, pommades : guide pratique des substances à appliquer sur la peau

[ Publié le 24 juin 2011 ]

A usage cosmétique ou thérapeutique, les produits que nous appliquons sur notre peau revêtent des formes très différentes. Quelle différence y a-t-il entre une crème et un cold-cream, entre un baume et une pommade ? A quoi sont-ils destinés ? Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Tour d’horizon.

creme-3

Crèmes et laits, cold-cream, gels, pommades, baumes : on dénombre plusieurs sortes de produits à appliquer sur la peau. Leur usage est le plus souvent cosmétique ou dermatologique. Chacune de ces présentations a des applications et des effets qui lui sont propres.

La crème est la forme la plus utilisée pour les cosmétiques. Les crèmes et les laits sont des produits comportant ce que l'on appelle deux phases : une phase aqueuse et une phase huileuse. Elles sont non miscibles, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent pas se mélanger entre elles. Leurs effets s’additionnent sur la peau. Les laits en sont une variante plus fluide.

Le cold-cream, encore appelé cérat cosmétique, est obtenu en réalisant un mélange de cire blanche, d'huile d'amande douce et d'agents parfumés, de l'eau de rose par exemple. Ce sont les cires qui jouent le rôle d'émulsifiant. Ces produits sont réservés aux peaux très sèches.

Les gels sont transparents, avec une phase unique dont la consistance peut être très différente : aqueuse, huileuse, alcoolique ou hydro-alcoolique. Ils sont très appréciés pour leur capacité à véhiculer des substances actives qui pénètrent facilement par la peau. En dermatologie, les gels hydro-alcooliques sont souvent utilisés pour diffuser les traitements locaux contre l'acné. En rhumatologie, ils servent comme supports d’anti-inflammatoires.

Les pommades sont des substances à phase unique. Elles sont presque solides et servent de support à un principe actif. Certaines pommades sont dites hydrophiles car elles comportent une phase aqueuse. Celles qui comportent une phase grasse comme la vaseline, sont des pommades lipophiles. En dermatologie, elles sont utilisées pour traiter certains eczémas, ou pour isoler la peau de certains éléments irritants.

Les baumes sont des substances résineuses, aromatiques, épaisses et grasses. Leur finalité est souvent thérapeutique, comme dans le cas du baume du tigre. Ce sont des produits très gras qui jouent un rôle occlusif afin que la substance pénètre mieux sous la peau.

Source : Interview du Dr Dominique Denjean-Hassler, 19 juin 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER