Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Vacances à l'étranger : ce qu'il faut savoir avant de partir

Actualités santé

Vacances à l'étranger : ce qu'il faut savoir avant de partir

[ Publié le 18 mai 2011 ]

Vous avez prévu de partir à l’étranger cet été ? Vaccinations, prévention du paludisme et de la tourista, précautions adaptées selon votre état de santé : retrouvez toutes les recommandations du ministère de la Santé, publiées dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), et nos conseils.

avion-

Profiter des vacances pour se dépayser, pourquoi pas ? A condition de ne pas négliger sa santé. "Les voyageurs sont assez fréquemment victimes de problèmes de santé, quelles que soient leur destination et les conditions du voyage", relèvent les rédacteurs du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) dans un numéro consacré aux précautions à prendre. Selon les études, le taux de globe-trotters malades varie entre 15 et 64%.

Prévenir le paludisme
Soyez prudent si vous vous rendez dans une zone où le paludisme est endémique. Selon l’OMS, l’épidémie décroît dans le monde tropical depuis trois ou quatre ans "mais le paludisme d’importation en France métropolitaine repart à la hausse", avertit le BEH. En 2010, les autorités sanitaires ont estimé le nombre de cas à 4.600, dont 10 décès, contre moins de 4.000 cas en 2009.

Il existe des mesures de prévention efficaces et assez peu contraignantes. Votre médecin généraliste vous informera de la situation épidémique du pays que vous allez visiter. Le cas échéant, il vous prescrira un traitement préventif. Sur place, protégez-vous des moustiques en portant des habits longs, de couleur claire, et en pulvérisant régulièrement un répulsif adapté sur votre peau et vos vêtements. Dans certains cas, il est conseillé de dormir sous une moustiquaire enduite de répulsif.

Votre médecin pourra aussi vous informer sur les vaccinations obligatoires ou conseillés dans certaines parties du monde : fièvre jaune, hépatites, fièvre typhoïde… A noter : pour être efficaces, certains vaccins doivent être pratiqués entre 15 jours et un mois avant le départ.

Si vous souffrez d’une maladie chronique, la consultation d’un médecin en amont de votre départ est impérative. Pensez à vous munir d’une photocopie de vos ordonnances, ou à prendre votre traitement avec vous s’il est difficile de se procurer des médicaments sur place. Prévoyez-en toujours avec une marge de sécurité de quelques jours supplémentaires.

Eviter la tourista
La tourista, ou diarrhée du voyageur, est le trouble sanitaire le plus fréquent : il touche 20 à 50%  des vacanciers à l’étranger. Cette maladie de type gastro-entérite, souvent d’origine bactérienne, survient en général une semaine après l'arrivée et dure habituellement quelques jours. Elle se manifeste par une diarrhée associée à des douleurs et des crampes abdominales, des nausées, des vomissements, voire des malaises.

Pour diminuer le risque de la contracter, pelez les fruits et les légumes, évitez les crudités et la viande insuffisamment cuite, cuisez les aliments à plus de 65°C, ne buvez que des boissons encapsulées et évitez les glaçons.

Pour en savoir plus, l’OMS propose une rubrique "voyages internationaux et santé" sur son site. Vous pouvez aussi télécharger les recommandations du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé. Vous trouverez enfin des informations générales correspondant à chaque pays sur le site du ministère des Affaires étrangères.

Source : BEH 17 mai 2011 / N°18-19
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER