Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Poids idéal ou poids de forme : les sportifs ne doivent pas confondre

Actualités santé

Poids idéal ou poids de forme : les sportifs ne doivent pas confondre

[ Publié le 12 mai 2011 ]

Quelles sont les différences entre le poids idéal et le poids "de forme" ? Derrière ces notions apparemment voisines se cachent des différences… notamment pour les sportifs. Tour d’horizon avec l’Institut régional du bien-être, de la médecine et du sport (IRBMS) du Nord-Pas de Calais.

balance

Un boxeur cherchant à rester dans sa catégorie, un rugbyman désireux de prendre en masse musculaire, un marathonien souhaitant se sentir plus léger : de nombreux sportifs surveillent leur poids de près, à la recherche permanente de leur "poids idéal."

En matière de sport, il conviendrait plutôt de parler de "poids de forme", souligne l’Institut régional du bien-être, de la médecine et du sport (IRBMS) du Nord-Pas de Calais. Ces deux notions paraissent proches mais, en réalité, elles ne concernent pas les mêmes publics.

Le poids idéal fait, en quelque sorte, référence au "poids santé" calculé par le biais de l’indice de masse corporelle (IMC). Il s’agit d’un indicateur de votre état de santé, déterminé en fonction de votre poids et de votre taille. L’équation en est simple : votre poids, en kilogrammes, divisé par le carré de votre taille, en mètres. Ainsi, si vous mesurez 1,70 m et pesez 65 kg, votre IMC est égal à 22,4, c'est-à-dire considéré comme "dans la norme."

En effet, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’IMC doit être compris entre 18,5 et 25. Entre 25 et 30, il signale une surcharge pondérale et, au-delà de 30, l'obésité est avérée. A l'inverse, un IMC inférieur à 18,5 traduit un poids insuffisant par rapport à la taille.

Poids objectif, poids subjectif
Le poids "de forme", quant à lui, est davantage lié aux sportifs et au sport pratiqué. Il se définit comme le "poids le plus adapté à chacun", celui auquel on se sent mieux et plus performant. Totalement subjectif, il n’est défini par aucune formule établie. C’est l’athlète lui-même, ou son entraîneur, qui le définit. L’IRBMS conseille aux sportifs concernés d’inscrire, dans un carnet d’entraînement, leur poids et leurs performances, afin de mieux cerner la réalité de leur poids de forme.

Attention aux excès, notamment dans certains sports comme la danse ou la gymnastique. Un poids insuffisant peut, à court ou long terme, provoquer des ennuis de santé plus ou moins graves. "Quel que soit le sport pratiqué, il faut avoir assez de masse musculaire pour réaliser une bonne performance et ne pas se blesser", rappellent les coachs sportifs.

Source : Institut régional du bien-être, de la médecine et du sport (IRBMS) du Nord-Pas de Calais, 12 mai 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER