Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les "croûtes d'oeil" dévoilent leurs secrets

Actualités santé

Les "croûtes d'oeil" dévoilent leurs secrets

[ Publié le 24 mai 2011 ]

Le matin au réveil, il est courant de découvrir, au coin des yeux, de petites "croûtes" plus ou moins jaunâtres. De quoi ces croûtes sont-elles faites et à quoi servent-elles ? Les explications du Dr Jean-Luc Seegmuller, ophtalmologiste à Strasbourg.

femme-reveil

La conjonctive est une membrane fine et transparente qui recouvre le blanc de l’œil. Elle produit le mucus qui tapisse et lubrifie la surface de l'œil. Lors du sommeil, tout le monde sécrète une "humeur" visqueuse qui, au matin, laisse des "croûtes" au coin de l’oeil. Il s’agit d’un mélange des cellules mortes de la cornée, qui se renouvellent très rapidement, et du liquide lacrymal – les larmes – qui a séché durant la nuit.

En effet, les larmes ne sont pas seulement composées d'eau salée. Elles hébergent aussi du mucus, produit par les cellules épithéliales de l’oeil et qui "permet, notamment, d'éviter que les larmes ne s'évaporent trop vite", explique le Dr Jean-Luc Seegmuller, ophtalmologiste à Strasbourg. Ce mucus revêt une importance majeure : il protège la cornée lors d’une irritation oculaire ou de l’intrusion d’un corps étranger.

Schématiquement, "le mucus va envelopper ce corps étranger pour faciliter son élimination vers la surface du globe oculaire", résume le Dr Seegmuller. "Une fois ce travail effectué, il sera éjecté, à son tour, vers l'extérieur de l'oeil." C’est à ce moment-là qu’il prendra l’aspect d’une croûte, facile et indolore à enlever au matin avec un gant de toilette propre et humide. Vous pouvez aussi utiliser du sérum physiologique – de l'eau salée à 9 grammes pour 1000 –sur un coton à démaquiller.

Révélateur d’infections oculaires
Pourquoi les croûtes apparaissent-elles généralement au matin ? "La nuit, les glandes lacrymales fabriquent moins de larmes que durant le jour car l'effet de pompe exercé par le clignement de l'oeil est quasiment inexistant", répond le Dr Seegmuller. "Toutefois, les cellules épithéliales ne ralentissent pas leur production de mucus une fois les paupières baissées. Le trop-plein est donc rejeté directement à l’extérieur de l’oeil."

Ces sécrétions oculaires peuvent aussi révéler la présence d'une pathologie de l’oeil, une conjonctivite par exemple. "En cas d'infection bactérienne, la production de mucus est fortement stimulée. Cela se traduit par la formation d'un mucus d’aspect différent : plus épais et d'une couleur verdâtre", détaille le Dr Seegmuller. "Dans ce cas, évidemment, il convient de consulter rapidement son médecin pour traiter l'infection en question.".

Source : Interview du Dr Jean-Luc Seegmuller, 20 mai 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER