Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le toucher rectal, un examen essentiel pour le dépistage du cancer de la prostate

Actualités santé

Le toucher rectal, un examen essentiel pour le dépistage du cancer de la prostate

[ Publié le 20 mai 2011 ]

Le toucher rectal est un examen médical qui met souvent les patients mal à l’aise. Peu agréable, il n’est pas risqué et peu douloureux. Il permet de dépister des inflammations ou des lésions, voire des cancers.

rectal

Le toucher rectal est un examen pratiqué au cours de visites médicales de routine, par le généraliste ou un urologue. Il est recommandé annuellement pour tous les hommes à partir de 50 ans. Cet examen permet d’évaluer la santé du rectum – l’extrémité inférieure du côlon – et de la prostate. Le médecin peut ainsi dépister une inflammation ou un cancer prostatique. Il peut aussi déceler certaines lésions de la paroi rectale, et évaluer le tonus musculaire du sphincter anal. Le toucher rectal ne présente aucun risque.

Le toucher rectal en pratique
Souvent ressenti comme désagréable et gênant, cet examen est peu douloureux. Il est d’ailleurs pratiqué sans anesthésie. Le patient l’acceptera d’autant mieux qu'il est bien expliqué. N’hésitez pas à poser vos questions au médecin, ou à lui demander des précisions.

La position du patient dépend des habitudes du médecin. En général, il est allongé sur le dos, jambes fléchies et poings sous les fesses. Il peut aussi être allongé sur le côté, ou bien placé comme pour un examen gynécologique. Il peut enfin être debout, penché en avant, coudes sur la table. Le médecin introduit un doigt ganté et lubrifié dans l'anus du patient. L’objectif : explorer la partie palpable de l’anus. Cet examen ne dure que quelques minutes.

Source : Association française d'urologie, consultée le 21 janvier 2011
(Destination santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER