Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La boxe, un sport qui s'adapte aux enfants

Actualités santé

La boxe, un sport qui s'adapte aux enfants

[ Publié le 3 mai 2011 ]

Uppercut, direct, crochet… Contrairement aux idées reçues, la boxe n’est pas un sport particulièrement violent quand elle s’adresse aux enfants. Elle peut ainsi être pratiquée dès l’âge de 8 ans, explique le Dr Bruno Sesbouë, médecin du sport à l'hôpital universitaire de Caen.

Pour les enfants, de la boxe? en douceur !Mohammed Ali, Brahim Asloum, Marcel Cerdan… Fasciné par les grands noms de la boxe, votre enfant veut s'initier à ce sport ? Certes, c'est une discipline de combat, comme le montrent les conditions de compétition entre adultes. "Mais pas pour les enfants", souligne le Dr Bruno Sesbouë, médecin du sport à l'hôpital de Caen.

L'art de l'esquive
En effet, "la boxe est pratiquée dans de très bonnes conditions dans les clubs. Tous les enfants portent un casque et aucun coup ne doit être porté", précise-t-il. En d'autres termes, il s'agit d'une sorte de "faux combat" sous forme de jeux de touche, d'esquives et de déplacements. Les petits ne font que mimer les coups et touchent l'autre sans appuyer.

Comme toute activité physique, cette discipline présente de nombreux intérêts pour la santé et le développement cognitif et comportemental de votre enfant. D’une part, il sera d'autant moins sédentaire qu'il pratiquera un sport qui lui plait. D’autre part, la boxe lui permettra de se défouler : "elle permet de canaliser l'éventuelle violence des enfants et, pour les plus timides, elle représente une excellente façon de s'exprimer", estime le Dr Sesbouë.

Consultation préalable
"Aucune contre-indication spécifique n'est à souligner. Il est toutefois déconseillé de pratiquer une discipline de combat si l’on a perdu l’usage d’un organe pair", comme un oeil ou un rein, précise le praticien. De plus, que l’on pratique la boxe anglaise – sans coups de pied – ou la boxe française, "la demande énergétique pour ce sport est importante, et un examen médical préalable à la pratique s'impose pour vérifier, notamment, les fonctions cardiaques."

Source : Interview du Dr Bruno Sesbouë, médecin du sport à l'hôpital universitaire de Caen  et membre de la Société française de médecine du sport, 29 avril 2011.

(Destination Santé)

Mot-clef : Activité physique

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER