Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dépendance : un salon met les aidants à l'honneur

Actualités santé

Dépendance : un salon met les aidants à l'honneur

[ Publié le 27 mai 2011 ]

Du 17 au 19 mai à Paris, le congrès Gerontexpo a participé aux débats en cours sur la dépendance. A sa manière : il a présenté des initiatives pour tenter à la fois d’améliorer la prise en charge de la dépendance des personnes âgées et de soulager leurs aidants.

aide-domicile

Lits médicalisés, salles de bains adaptées aux personnes à mobilité réduite, téléassistance, services de restauration, vacances... Le congrès Gerontexpo s’est tenu à Paris du 17 au 19 mai. Son objectif : tenter à la fois d’améliorer la prise en charge de la dépendance et de soulager les aidants familiaux, dont la charge se révèle parfois insupportable à long terme.

Ce salon a ainsi donné l’occasion de réfléchir au rôle majeur des 3,5 millions d’aidants en France et aux mesures d’accompagnement et de repos qui peuvent leur être proposées. Des formules innovantes commencent à voir le jour :

- le "répit à domicile" : un intervenant extérieur vient remplacer l’aidant l’espace de quelques heures, voire de quelques jours, au domicile de la personne dépendante ;
- la garde itinérante de nuit, avec le passage nocturne d’un intervenant ;
- l’organisation de séjours de vacances et la mise en place d’activités sociales, culturelles ou de loisirs qui peuvent être partagées par l’aidant et par l’aidé.

"Ces formules sont complémentaires de celles qui existent déjà", indique Guillaume Blanco, responsable du pôle programmation de l’offre de services à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). "En effet, répit ne doit pas signifier exclusion de l’aidant. Des couples qui ne souhaitent pas être séparés peuvent aller ensemble en séjour de vacances, et profiter conjointement de certaines activités."

Si l’aide aux aidants se développe, il reste à réfléchir à l’épineux problème de la solvabilité. "Il demeure incontournable", estime Thomas Rouault, directeur des missions sociales à l’association France Alzheimer. "En moyenne, le montant qui reste à la charge du couple aidant/aidé s’élève à 1.078 euros par mois, alors que l’allocation retraite ne dépasse pas 1.300 euros par mois !"

Pour en savoir plus : www.aidants.fr; www.accueil-temporaire.com; www.francealzheimer.org.

Source : 6ème baromètre TNS-Sofres "Les Français et le grand âge", sondage mené les 28 et 29 mars 2011, sur 1000 personnes – conférence de presse de la FHF sur le sondage "les Français et le grand âge" – congrès Gerontexpo, 18 mai 2011.

(Destination Santé)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Comment trouver une maison de retraite ? Comment choisir ?

En savoir plus