Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > "Binge drinking" : quand la mémoire prend l'eau

Actualités santé

"Binge drinking" : quand la mémoire prend l'eau

[ Publié le 18 mai 2011 ]

Le "binge drinking" désigne une consommation massive d’alcool sur un temps très court. Au-delà des risques d'accident, de coma éthylique et de maladies cardio-vasculaires ou rénales, cette pratique provoquerait aussi des troubles de la mémoire.

ados-alcool

Le "binge drinking" abîme le coeur et les reins. Il affecterait aussi la mémoire, révèle une étude espagnole. Cet anglicisme désigne une consommation excessive de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, où l'on cherche à atteindre un état d'ivresse le plus rapidement possible. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le binge drinking correspond à la consommation d'au moins cinq verres pour un homme et quatre pour une femme, lors d'une même occasion.

Or, à cette dose, l’alcool provoquerait des dommages irréversibles au niveau de l'hippocampe, une zone du cerveau essentielle aux fonctions de mémoire, souligne l’étude menée par le Pr Maria Parada, de l'université de Saint Jacques de Compostelle en Espagne.

Son équipe s’est penchée sur les conséquences de cette consommation excessive sur la mémoire et l’apprentissage. L’étude a été menée auprès d’une cohorte de 122 étudiants volontaires : la moitié d’entre eux avait expérimenté plusieurs fois le binge drinking. Tous ces étudiants ont passé des tests pour évaluer leur mémoire et leurs facultés d'apprentissage. Verdict : les adeptes du binge drinking ont obtenu des résultats plus faibles que le groupe témoin.

Source : Alcoholism : Clinical & Experimental Research, 16 mai 2011
(Destination santé)

Mot-clef : Addiction alcool

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER