Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sports en extérieur : attention aux méfaits du soleil

Actualités santé

Sports en extérieur : attention aux méfaits du soleil

[ Publié le 18 avril 2011 ]

Au retour des beaux jours, de nombreux sportifs s’adonnent à leur discipline favorite en extérieur. Avec une certaine tendance à minimiser les méfaits du soleil. Résultat : le nombre de cancers cutanés connaît une progression constante.

sps-31.jpgQuand le soleil pointe le bout de ses rayons, les sportifs ont plus souvent tendance à chausser leurs baskets en extérieur qu’en salle, en oubliant le corollaire du sport "outdoor" : crème solaire et protection textile. Or, les méfaits du soleil ne se font pas seulement sentir l'été sur les plages : il y a autant d’UV dans l’air en mai qu’en juillet.

Sans protection adéquate, les rayons solaires peuvent occasionner des coups de soleil, une insolation ou un coup de chaleur.  Ils favorisent aussi l’apparition de certains cancers cutanés, comme le redoutable mélanome malin. Selon les chiffres de l'Institut national du cancer (INCa), leur fréquence augmente de 10 % par an. Plus de 7.000 cas de mélanome sont ainsi diagnostiqués chaque année en France, trois fois plus qu'il y a vingt ans.

Fin 2006, une équipe autrichienne avait lancé une alerte en publiant, dans la revue spécialisée Archives of Dermatology, une étude menée auprès de 210 marathoniens. Après examen de la peau de ces sportifs, les chercheurs avaient constaté un risque de cancer cutané plus élevé que dans la population générale. Ils présentaient ainsi "beaucoup plus de taches pigmentaires susceptibles de dégénérer en cancers de la peau que les non-coureurs." En cause, selon eux : "la surexposition aux rayons ultraviolets, notamment au cours des séances d'entraînement."

Se protéger, un impératif
Les marathoniens ne sont pas les seuls concernés : les adeptes de toute discipline pratiquée en plein air doivent se protéger du soleil. La natation, en particulier, représente un risque supplémentaire en raison de la réverbération du soleil et du fait que la crème solaire offre une résistance plus ou moins limitée à l’eau. De même, les mordus de neige doivent prêter attention à son fort pouvoir réverbérant.

Pour limiter les risques, mieux vaut donc s’exposer progressivement à partir du mois de mai, éviter de s’entraîner entre 10h et 16h, d’appliquer une crème solaire résistant à l’eau et à la transpiration avant chaque sortie, éventuellement de protéger ses lèvres avec un baume adapté et de porter lunettes de soleil et casquette. Il existe aussi des vêtements anti-UV adaptés à toutes sortes d’activités en extérieur, qui protègent des rayons sans tenir chaud.

Source : Archives of Dermatology, 2006 ;142:1471-1474.

(Destination Santé)

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR