Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Grippe A/H1N1 et narcolepsie : les moins de 15 ans seraient plus exposés

Actualités santé

Grippe A/H1N1 et narcolepsie : les moins de 15 ans seraient plus exposés

[ Publié le 18 avril 2011 ]

Après l’annonce en Europe de plusieurs cas de narcolepsie possiblement liés au vaccin contre la grippe A/H1N1 Pandemrix®, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a mené une enquête sur la situation en France. Le taux de narcolepsies serait significativement plus important chez les 10 à 15 ans vaccinés.

vaccin-gsk.jpgLe vaccin contre la grippe A/H1N1 Pandemrix® aurait-il contribué à la multiplication des cas de narcolepsie ? Pour l’Institut national finlandais pour la santé (THL), la question mérite réflexion.

Selon les résultats d’un rapport provisoire du National Narcolepsy Task Force finlandais, paru en février, 60 enfants et adolescents auraient contracté cette maladie rare en 2009 et 2010 ; 52 d’entre eux avaient reçu Pandemrix® au cours de l’épidémie de grippe A/H1N1 en 2009.

Le rapport estimait que le risque d’être atteint de narcolepsie était neuf fois plus important pour ces jeunes que pour des sujets du même âge et non vaccinés. Ce risque serait encore plus important pour les enfants âgés de 5 à 15 ans, font valoir les chercheurs. Un élément confirmé par l’Afssaps, qui a mené sa propre enquête en France.

"Les 25 cas de narcolepsie observés après vaccination sont survenus chez 14 patients de 16 ans et plus et 11 adolescents de 8 à 15 ans", précise l’Agence dans un communiqué. Ces chiffres sont inférieurs au nombre de cas observés dans la population générale. "

Cependant, parmi les enfants de 10 à 15 ans vaccinés, il est supérieur au nombre de cas attendus annuellement. En effet, neuf cas de narcolepsie ont été recensés parmi les 670.000 adolescents français vaccinés par Pandemrix® contre 2,1 cas attendus.

L’Agence européenne du médicament réévalue les risques du vaccin
Le rapport provisoire du THL évoquait "un effet conjoint du vaccin et d'un ou plusieurs autres facteurs" : l’Afssaps indique que des facteurs de risque pouvant expliquer la survenue d’une narcolepsie suite au vaccin "ont été retrouvés chez deux adolescents."

"Il s'agit d'un signal faible, que le suivi particulier de pharmacovigilance mis en place au cours de la vaccination contre le virus de la grippe A/H1N1 a permis de faire remonter", conclut l’Afssaps.

De son côté, l’Agence européenne du médicament (EMEA) procède actuellement à la réévaluation du rapport bénéfice/risque de Pandemrix®. Les résultats devraient être rendus publics en juillet.

Source : Afssaps, 4 avril 2011.

(Destination Santé)

Mot-clef : Grippe

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER